LOCTOPUSVOITOU

AIMEZ-VOUS LES NUGGETS DE POULET ?


 

AIMEZ-VOUS LES NUGGETS DE POULET ?


Voilà un piège à gourmandise
aussi séduisant quand on ne connaît pas,
que répugnant quand on connaît !

 

       QU'EST CE EXACTEMENT UN NUGGET DE POULET ?

C'est composé de viande de poulet provenant généralement d’un pays en voie de développement type Roumanie qui refuse qu'on vienne inspecter de trop près ses abattoirs et ses méthodes d'élevage...

Cette viande est traitée chimiquement dans une usine de transformation.

Elle va d’abord prendre 30% de poids grâce à une substance chimique qui effectue une rétention d’eau. Ensuite, on introduit une dizaine d’autres composés chimiques (secrets), ceci dans le but de stabiliser la mixture, aboutissant à une purée rose, dans laquelle on ajoute enfin des colorants et des parfums (encore chimiques) pour synthétiser un goût acceptable qui ressemble à du poulet. Miam miam !

Quand on analyse la composition  de cette mixture, on trouve du tissu musculaire, des os, du cartilage, de la graisse, des vaisseaux sanguins et des nerfs... tout cela finement broyé – il ne manque que les plumes ! Tout ceci représente la partie poulet qui généralement ne dépasse pas les 50% du nugget... car les industriels sont libres d'ajouter 50% de céréales, le plus souvent du soja plus ou moins transgénique, qui coûte encore moins cher que cette viande de misère, elle même produite à très bas coûts...


        ROUAGES ET CONSEQUENCES DE CETTE CHAINE ALIMENTAIRE CORROMPUE

Sur le plan commercial, alors que le filet de poulet se négocie sur des plateformes de marchés de gros, type Alibaba, entre 1.05 et 1.15 euros le kilo, les parties moins nobles se négocient à prix bien moindres.

Ces négociations se font à partir de maisons de trading disséminées dans toute l'Europe, qui ne voient jamais la marchandise réelle. On baigne dans le fictif et le virtuel, donc dans l'irresponsabilité sans presqu'aucun contrôle, ce qui aboutit aux scandales alimentaires réguliers auxquels nous sommes habitués, mais que les consommateurs oublient vite.

 

Il est absolument impossible de faire confiance à un industriel de l'agro alimentaire.

Le seul moyen qu'a l'industriel pour survivre économiquement, consiste à trouver des solutions "ingénieuses" pour réduire ses coûts de fabrication. Il est pris en tenaille par la logique implacable du système économique.


Tous ces ingrédients qui peuvent venir des 4 coins du monde (Chine ou Costa Rica) et sont assemblés dans une manufacture en Allemagne - les Allemands sont très doués pour ce genre de business qui exige des machines robots, leur spécialité. La source officielle sur les étiquettes devient par conséquence allemande et la traçabilité s'arrête là.


En vérité, la manufacture n'a aucune obligation légale à ce jour d'expliquer au consommateur la provenance des matières premières qui ne sont presque jamais allemandes, mais presque toujours pour des raisons de coûts, de pays en voie de développement avec des procédures de fabrication dont la qualité est le dernier des soucis des producteurs.

Toujours en Allemagne les nuggets sont assemblés avec des mélanges de céréales agro chimiques, d'additifs multiples, et de rehausseurs de goût, puis repartent dans la société agro alimentaire qui a conçu cette cochonnerie. Son job est de concevoir un circuit de production pour abaisser au minimum les coûts et de dégager de la marge maximum.

 

En aval, elle crée un marketing bidon sur son faux « produit qualité », en s'associant à des chefs et des experts en chimie pour obtenir des produits provoquant une réaction très positive en bouche. Cette satisfaction artificielle des papilles est le seul but pris en compte – aucune étude de toxicité à long terme n’est exigée… 

La courbe exponentielle des cancers et maladies neurologiques est tellement multifactorielle que la responsabilité est diluée à souhait. Pourquoi ne pas profiter de cette embrouille !


       LES PREMIERES VICTIMES : LES ENFANTS

Le merveilleux produit est donc prêt pour être envoyé dans la grande distribution de masse. Les enfants arrivent dans les rayons et salivent déjà grâce au formatage publicitaire de la télé -(remarquez que la publicité s’adresse surtout aux enfants). Les parents innocemment, pour leur faire plaisir, acceptent sans problème d'acheter cette bombe chimique à retardement qu'ils devraient fuir à tout prix.

Ils ne feront pas le rapport avec l’haleine de chacal des gamins qui s’ensuivra de cette gastronomie à la Mac Do, d’autant plus que les merveilleux nuggets auront été de plus chauffés au four micro-ondes, ou mieux carbonisés dans de la friture bon marché type huile de palme (que l’on utilise aussi pour les moteurs Diesel).

Les enfants s'en remettent à l’autorisation des adultes, car ils n'ont pas les moyens de juger ce qui est bon ou mauvais pour eux.

 

Or ils sont trahis par des parents qui par paresse intellectuelle et manque de curiosité s'abritent derrière des fausses excuses selon lesquelles les autorités sanitaires ne laisseraient jamais mettre sur le marché des produits vraiment toxiques pour la santé… Hélas, il suffit de regarder dans la rue, pour constater les résultats, et se poser la question pourquoi il y a 40 à 50% de personnes en surpoids ou obèses, et même de plus en plus d’enfants.

L’ignorance délibérée est pratique parce qu’elle dispense de la responsabilité, mais les choix hasardeux de ces adeptes mènent souvent aux portes de l’enfer...

Paru dans le Contr'Infos n° 61 du mois d'avril 2016

Extrait d’enquête de Charles Dereeper



25/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres