LOCTOPUSVOITOU

CROISSANCE ? NON, CONSCIENCE

                           1972-2012, LA FIN DU MONDE A 40 ANS

 

              40 ans déjà et les conclusions de ce club de scientifiques et de politiques visionnaires avaient tracé les perspectives de notre traversée du 21 ème siècle.  

  S’il est une discipline totalement occultée de nos jours par nos classes dirigeantes obnubilées par l’urgence et la précipitation électorales ,c’est bien la prospective ,ou l’étude de l’évolution envisageable de la société dans un avenir prévisible .

  Englué dans l’élaboration de schémas passéistes ,nationalistes , de défenses de privilèges ,notre monde est incapable de penser dans sa globalité ,d’élaborer des diagnostics pertinents et d’en concevoir des solutions universelles.

  Le club de Rome et le rapport proprement dit rédigé  par le Massachussets Institute of Technology qui en est l’expression concrète intitulée « halte à la croissance ? » (publié en 1972), s’était attelé à cette tache en 1968 alors qu’il devenait évident que les défis qui attendaient l’humanité ne s’étaient jamais présentés avec une telle violence .

  L’augmentation de la population mondiale , le pillage des ressources naturelles non renouvelables, l’explosion de la production industrielle, l’épuisement des sols agricoles et le corollaire de ces phénomènes ,une pollution totalement incontrôlable ont ainsi été mis en équation comme des variables mathématiques .

  Les taux d’évolution des ces différents paramètres  sur les dernières décennies avaient permis de tracer des courbes dont l’interaction dessinait les scénarios du futur .

  Par exemple l’explosion de la population requiert un rendement des sols agricoles toujours plus accentué celui-ci épuisant cette ressource, celle-ci entraînant une brutale chute de la population mondiale  au cours du 21 ème siècle. Une amélioration de la productivité industrielle accentue la richesse produite mais provoque  plus vite un épuisement des ressources naturelles non renouvelables, les énergies telles que l’éolien ou l’hydro-électriques permettent de réduire la dépendance au pétrole et celui-ci moins indispensable voit son prix baisser et donc redevenir compétitif vis a vis des autres ressources d’énergie, on recommence à exploiter des mines de charbon en Chine car son prix est compétitif mais on augmente par voie de conséquence la pollution liée à son exploitation .

  Les recherches du Club de Rome ont été la première mise en évidence de l’absurdité de la poursuite de la croissance dans un monde fini comme le nôtre, en ce sens elles constituent la bible du monde nouveau, un monde menacé de mort par son propre créateur humain, un homme devenu seul maître de son propre destin.

  Si l’on en croit « Halte à la croissance », 2030 devrait représenter un cap important de rupture de notre modèle économique. Il nous reste 18 ans pour apprendre à comprendre, pour apprendre à vivre. Avant que tout explose. Tout ce qui reste.

    http://provola.blog4ever.com/blog/index-330947.html



09/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres