LOCTOPUSVOITOU

Fipronil : on vous ment !

               Fipronil : on vous ment !

 

                                  Le fipronil, un produit qui s'accumule dans l'organisme, est suspecté d'être un perturbateur endocrinien.
Le fipronil, un produit qui s'accumule dans l'organisme, est suspecté d'être un perturbateur endocrinien. © KRISTOF VAN ACCOM / BELGA / AFP

 

Modifié le | Le Point.fr

//www.lepoint.fr/invites-du-point/laurent-chevallier/laurent-chevallier-fipronil-on-vous-ment-14-08-2017-2149897_424.php#

 

          ******************

 

Une parole libre et courageuse...

Une des rares qui s'élèvent quand commence un scandale : thalidomide, distilbène, chlordécone, vioxx, hormone de croissance, prothèse mammaire, amiante, bisphénol, vache folle, grippe aviaire, talc Morhange, sang contaminé, porc "transformé" en boeuf, médiator, graines germées, nuage Tchernobyl ("qui s'est respectueusement arrêté à nos frontières") : c'est toujours la même tragique histoire.

Au lieu d'alerter, et de prendre des dispositions, toute une omerta se met en place : on tranquillise, on ment, on trafique les chiffres, on brandit des analyses dûment certifiées qui prouvent "l'innocuité" du produit, on cherche par tous les moyens à discréditer celui "qui parle", à épargner les intérêts des secteurs concernés, pharmaceutiques, agro-alimentaires, économiques, politiques jamais humains.

Et on se retrouve 10 ans après avec des milliers de morts, d'handicapés à vie, d'hommes et de femmes atteints de maladies incurables, avec des séquelles irréparables que l'on aurait pu éviter.

 

En l'occurrence, une question simple : si le profinil est inoffensif pourquoi l'avoir interdit ?

 

Je plains le Docteur Chevallier qui va, bien sûr, avoir toute la "communauté économique, politique, scientifique (avec les laboratoires qui, « en toute indépendance financière » la soutiennent) sur le dos pour dénoncer son "incompétence" (c'est classique), ses "erreurs d'analyse", on ne prendra aucune mesure sanitaire (puisqu'il se trompe !

Et puis cela mettrait la filière en danger économique !)...

Et quand on comptera les victimes. On se gardera bien de rappeler les voix qui s'élevaient.

 

 V

 

 



14/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres