LOCTOPUSVOITOU

Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde

        Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde

 Plus qu'une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d'euros d'actifs, soit deux fois le budget de la France.

 On l'appelle "la Firme", comme dans les romans d'espionnage des années 1980.

Après s'être enrichie pendant la crise des subprimes en pariant sur la faillite des ménages américains, elle a été l'un des instigateurs de la crise de l'euro en maquillant les comptes de la Grèce puis en misant contre la monnaie unique.

Un empire de l'argent sur lequel le soleil ne se couche jamais, qui a transformé la planète en un vaste casino. Grâce à son réseau d'influence unique au monde, et son armée de 30 000 moines-banquiers, Goldman Sachs a su profiter de la crise pour accroître sa puissance financière, augmenter son emprise sur les gouvernements et bénéficier de l'impunité des justices américaine et européennes.

(France, 2012, 75mn)
ARTE F


 Pour voir la vidéo : cliquer ou recopier ce lien ...

http://videos.arte.tv/fr/videos/goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde--6894428.html

Date de première diffusion : Mar., 4 sept. 2012, 20h53

Date(s) de rediffusion : Mercredi, 19 septembre 2012, 10h25
Jeudi, 27 septembre 2012, 02h50 

http://videos.arte.tv/fr/videos/goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde--6894428.html

               ****************************************

  Commentaires :

Je n'aurais pas cru qu'un Journaliste du "Monde" pouvais critiquer aussi explicitement le pouvoir actuel, je tiens donc m'excuser d'avoir pensé cela et je tiens donc à féliciter Marc Roche et Jérôme Fritel.

Néanmoins, je pense que ce documentaire devrait être suivi d'un autre sur les dérives de l'Union Européenne. On voit clairement dans ce reportage que les lobbyistes se sentent à leur aises dans le parlement Européen qui influence notre vie de tous les jours, ne serait-il pas temps de redonner le pouvoir au peuple étant donné que les hautes fonctions de l'EU sont détenu par des personnes élus par tout le monde sauf par le peuple ?
Il faut bien se rendre compte que M. Draghi, qui fait la pluie et le beau temps en matière économique dans l'EU, vient du moule de Goldman Sachs et qu'il a été élu par nos dirigeants Européen sans notre aval. De plus, faut-il rappeler que M. Monti, M. Lucas Papademos n'ont pas été élus par leur peuple respectif et qu'eux aussi viennent de GS ?

Pour ceux qui ne les connaissent pas voici un petit rappel:

Mario Monti: actuel premier ministre d'Italie après la démission de Berlusconi. Ancien directeur de la Trilatérale, ancien membre de la direction du groupe de Bilderberg, conseiller de Goldman Sachs durant la période où le déficit grec a été caché. Non élu par le peuple.

Lucas Papademos: actuel premier ministre grec après la démission de Papandreou. Gouverneur de la Federal Reserve Bank de Boston (1993-94), gouverneur de la Banque Centrale de Grèce (1994-2002), vice-président de la Banque Centrale Européenne (2002-2010), membre de la Trilatérale depuis 1998. A truqué les comptes de la Grèce avec le concours actif de Goldman Sachs, ce qui a conduit en grande partie à la crise que subit le pays actuellement. Non élu par le peuple.

On confit les clés du redressement à des gens qui ont participé au désastre qui nous a mené ici et qui, de plus, nous demande à NOUS de rester fort durant ces temps difficiles (même si en France on à la "chance" de ne pas connaitre ce que connaissent les Grecs, les Espagnols ou les Portugais).
Je ne trouve pas d'autres mots que celui de criminel. C'est criminel ce que font ces gens et nos politiques continu de faire l'autruche, ils savent tous qu'il est plus facile d'endormir le peuple, surtout avec les médias de masse d'aujourd'hui, que de s'attaquer seul à ces ogres. 
Enfin bon, peut-être est-ce là une utopie de ma part de croire qu'en redonnant le pouvoir au peuple cela changera quelque chose vu que nos dirigeants sont pieds et mains liés par ces ogres qui dominent le monde entier. Et tant bien même qu'il soit possible d'outre-passer ces ogres encore faut-il avoir à la tête du gouvernement des hommes, ou des femmes, intègres alors que c'est en voient de disparitions hormis en Amérique du Sud, semble t'il...

                    *******************

Une analyse claire et infiniment juste, voilà ce que tous
les peuples d'Europe devraient savoir tellement c'est gros. Sauf qu'en effet
les médias de masse sont là pour détourner le problème et nos politiques font
tout ce qu'ils peuvent pour que personne ne s'en rende compte.
A partir de là il paraît évident que la démocratie n'est plus qu'une ombre et
qu'on ne peut plus compter sur le bon sens de nos élites (qui en profitent,
bien entendu) et que c'est le peuple qui doit agir. Certains appellent à la
révolution pacifique (ex: Occupy Wall Street) ce qui fait bien marrer les
traders du haut de leurs buildings, là encore, une impasse.
Il faut cesser d'espérer que les choses s'arrangent d'elles-mêmes et faire face
à une réalité historique : le changement s'opère dans le sang.
On ne délogera pas une bande de banquiers tout puissants formés depuis
l'enfance dans les pires écoles de requins et qui accumulent les milliards en
leur demandant de bien vouloir s'acheter une éthique, les despotes c'est avec
une guillotine qu'on s'en débarrasse.
Ils se prennent pour Dieu (de la bouche même de Lloyd Blankfield) à nous de
leur rappeler que ce ne sont que des hommes, nous sommes en guerre qu'on le
veuille ou non et personne ne les pleurera. Tout le monde sait qui ils sont, et
l'exemple de quelques-uns fera peut-être réfléchir les autres, à ce jeu il faut
utiliser leurs propres armes : la peur.
Aux pessimistes de cette solution radicale posez-vous juste cette question :
vaut-il mieux se débarrasser de quelques centaines de parasites de l'humanité
ou attendre de sombrer dans un conflit d'envergure, ou comme d'habitude ce
seront des dizaines de milliers d'innocents qui paieront le prix fort ?
La réponse est sans détour : à mort l'oppresseur.

AUX ARMES, CITOYENS

                  ************************

1792-1799: Première république (7 ans avec la Terreur) ;
1799-1815 : Consulat et premier empire ;
1815-1848 : Restauration et monarchie de juillet
1848-1852 : Deuxième république (5 ans, avec dès 1848, l'élection de Louis-Napoléon Bonaparte) ;
1852-1870 : Second empire ;
1870-1940 : Troisième république.

Deux révolutions en 78 ans pour 12 de république ! Les solutions radicales n'amènent que des gens encore plus médiocres, bêtes et/ou méchants, autoritaires et dictatoriaux que les oligarques. Je préfère encore donner ma confiance à des élus.

D'ailleurs, Monti n'est peut-être pas élu, mais il a obtenu la confiance du Sénat (281 voix contre 25) et de la chambre des députés (556 voix contre 61), eux élus par suffrage universel direct, et c'est ça qu'on appelle la démocratie représentative, on a pas encore trouvé de meilleurs systèmes de gouvernement. Ce qui prouve bien qu'il ne faut pas oublier d'aller voter (40,5% de participation aux élections européennes en France, et on s'étonne du poids des lobbys ou de la médiocrité des fonctionnaires et des élus).

"On confit les clés du redressement à des gens qui ont participé au
désastre qui nous a mené ici et qui, de plus, nous demande à NOUS de
rester fort durant ces temps difficiles "

N'oublions pas dans cette phrase le 'on' et le 'NOUS' représentent les mêmes personnes.

Aux urnes, citoyens !

           ***********************

Que monsieur Monti possède la confiance des élus c'est tout à son honneur mais c'est pas pour autant que cela soit bon pour les citoyens. Un état fonctionne comme une entreprise et au regard de ces agissements dans le passé on voit bien qu'il ne va pas s'embêter de la morale donc du dit citoyen.

Comme vous le dite nous confions les rênes du pouvoir à des personnes que nous élisons. Pourtant, aucun des candidats présent à la présidentielle ne portait pour mes idées. On se retrouve à élire des personnes qui sont élus à coup de millions d'euros, conseillés par des personnes qui connaissent toutes les ficelles de la manipulation et choisi par les lobbys bon ou mauvais qui eux possèdent les canaux de diffusion (agences publicitaires, médias, etc..).
Avez-vous entendu parlé de François Asselineau, et de tant d'autres (j'ai oublié leur noms, pardonnez-moi) ? leurs programmes sont tout aussi pertinents que ceux de l'UMPS !

Vous rappelez que l'on a pas trouvé mieux que la démocratie, j'ai envie de dire oui et non. En démocratie une personne n'est pas élu par hasard, il faut bien ce le dire. Les personnes qui font, ou défont, les dirigeants sont majoritairement les sociétés et les groupe de réflexions qui sont plus intéressé par notre force de travail et une vision du monde bien à eux que par notre bien être. Il suffit de voir les rouages du système Américain et de constaté l'évolution géopolitique du monde depuis 70 ans pour le comprendre.

A contrario, si l'on se trouve dans une dictature il y a une chance que le souverain soit élevé dans des valeurs qui feront qu'il souhaite le bien de son peuple. C'est une vision très blanche ou noire et bien entendu c'est plus complexe que ça mais n'est-ce pas le reflet malheureux de ce que l'on vit ?

NB: Quelqu'un a écrit que Lucas Papademos n'est plus premier ministre, ce qui est vrai, merci de m'avoir corrigé.



06/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres