LOCTOPUSVOITOU

La France abandonne la défense nationale à l'OTAN.

 

 

                Ni vu ni connu, Hollande veut réintégrer pleinement la France dans l'Otan

  

     Le 7 avril 2016 la France abandonne la défense nationale à l'OTAN. 

 

 

La France a réintégré le commandement intégré de l’Otan en 2009. La France en 2016 se livre davantage à l’OTAN.

 

Elle perd sa souveraineté, Alstom est bradé aux américains, les industries de défenses stratégiques passent peu à peu dans des mains étrangères, les armées de l’Axe Atlantique investissent peu à peu notre sol…

Toute honte bue, on nous montre la Russie comme notre principale ennemie !

L’Etat Islamique et les fous de dieu, biberonnés au salafisme et soutenus par les Frères Musulmans ne sont donc pas la menace principale. C’est vrai qu’ils constituent les armées supplétives de l’OTAN.

 

Le 6 avril 2016, David Pujadas au journal de 20h de France2, ouvre celui-ci sur de la pure propagande de guerre.

//www.dailymotion.com/video/x42pr0w_20h-f2-2016-04-06_news

//www.les-crises.fr/quand-france-2-et-etienne-leenhardt-cherchent-a-paniquer-la-population/

Il faut faire peur et inciter la population à accepter l’OTAN sur notre sol comme seule défense nationale. Les dépenses liées à la défense nationale vont augmenter régulièrement, mais l’armée de la République va peu à peu disparaître. C’est vrai que le traité de Lisbonne - que les français ont rejeté en 2005 – reconnait l’OTAN comme seul instrument de défense.

 

L’Union Européenne dans ses œuvres va donc donner des injonctions à la France pour accentuer la disparition de notre République indépendante.

La presse :

Le 7 avril, la France a finalisé par voie parlementaire sa réintégration dans le commandement intégré de l’OTAN en ré-adhérant au protocole visant à simplifier la vie des militaires de l’Alliance déployés en France.

«Ce texte technique constitue la traduction juridique et administrative de la réintégration du commandement intégré de l’OTAN», décidée par Nicolas Sarkozy en 2009, a déclaré au nom du gouvernement la secrétaire d’Etat à l’Egalité réelle Ericka Bareigts, à l’Assemblée nationale, qui a voté conforme le texte approuvé au Sénat le 17 mars.

 La France, qui avait quitté le commandement intégré de l’Alliance atlantique en 1966, «a commencé à accueillir de nouveau du personnel de l’OTAN dans ses quartiers généraux, mais, sans ce statut, ces officiers alliés sont confrontés à des difficultés administratives et financières qu’ils n’ont pas dans les autres pays de l’Alliance», a-t-elle précisé.

Le texte, qui permet des exonérations fiscales et douanières, pourrait s’appliquer à 240 des 1 485 militaires de pays de l’OTAN actuellement déployés en France, selon le ministère de la Défense.

 

//news360x.fr/france-revient-definitivement-giron-de-lotan/

 

 

Les sujets de préoccupations sont si importants que nous sommes tentés de baisser les bras. Ils touchent tous les aspects de notre vie. Ils touchent tous les aspects de la « Common Decency » définie par Georges Orwell. Ils ont tous l’ambition de nous conduire vers la dictature mondiale appelée « La gouvernance mondiale ».

Le réflexe naturel semble être de courber l’échine et de « jeter l’éponge » !

En effet il nous semble impossible de faire face à ces sauvages déferlantes ultralibérales. Mais nous devons combattre. Nous devons aller chercher l’information. Nous devons la recouper. Nous devons l’analyser. Nous devons l’expliquer au plus grand nombre. Nous devons sensibiliser par diverses méthodes nos concitoyens. Nous devons proposer des contre-feux. Nous devons proposer des solutions alternatives capables de battre le capitalisme du désastre.

Devant ce travail de titan le premier réflexe est de dire que c’est impossible, qu’ils sont trop forts et qu’ils ont gagné de toutes les façons.

 

Mais il faut savoir que :

-      Les seules batailles que nous sommes certains de perdre sont celles que nous ne menons pas.

-      L’abandon des luttes conduirait à leur victoire totale et l’humanité dans sa grande majorité serait réduite à l’esclavage pour plusieurs décennies.

-      Ils sont très forts (ils ont le pouvoir, l’argent, les média) mais nous le sommes aussi.

-      Nous devons avoir conscience de nos victoires et les faire connaître.

-      Notre force est d’arriver à nous immuniser contre la doxa dominante, c’est très facile.

-      Il faut pour cela, proposer une vision globale de leurs attaques. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir un état souverain. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir les services publics. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir les industries. Leur mode opératoire est toujours le même  pour anéantir l’agriculture. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir l’école. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir la recherche publique. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir la culture. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir la langue d’un peuple. Leur mode opératoire est toujours le même pour anéantir l’armée d’un pays souverain.

-      Il suffit pour le connaître d’aller chercher quelques informations sur l’ultralibéralisme : les Chicago boys , Friedrich Von Hayek, Milton Friedmann, la société du Mont Pèlerin, le Consensus de Washington, etc…

-      Dans les années les plus sombres de notre histoire, la France en tant que nation souveraine et République une et indivisible (garantissant les mêmes droits à tous les citoyens) était sur le point de disparaître. Le peuple s’est alors levé pour chasser les traitres et les collaborateurs. L’exemple de la Résistance est particulièrement éloquent à ce sujet : dans une France détruite, souillée, humiliée, ruinée, des hommes de toutes sensibilités (politiques religieuses et autres) se sont unis pour libérer la France du joug étranger. Ils ont redonné à la France la République, la Liberté et l’indépendance. Ces hommes, dans cette période noire ont imaginé les « Jours Heureux ». Cette utopie deviendra réalité à la Libération. Nous lui devons la Sécurité Sociale, La Retraite par Répartition, la santé pour tous (cotiser selon ses moyens et être soigné selon ses besoins), le code du travail, etc. …

-      Dans cette période charnière que nous vivons, comme sous l’occupation, la France est appelée à disparaître en tant qu’entité administrative indépendante. Nous devons, à l’instar de nos ainés, nous lever pour retrouver notre indépendance et notre souveraineté. Deux conditions à cela, arrêter les batailles stériles gauche/droite. Il faut expliquer le nouveau clivage entre les europathes mondialistes et les patriotes. Il faut surtout envisager une stratégie gagnante pour conquérir le pouvoir le plus vite possible. Les élections de 2017 doivent permettre aux républicains des deux rives de prendre le pouvoir en constituant un groupe souverainiste à la nouvelle assemblée nationale.

Quelques vers d’Aragon nous aident à entrevoir la bonne solution

[…]

Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat

[…]

 

-      Lorsque la France, notre République, notre patrie est en danger, nous avons l’impérieuse obligation de la défendre.

 

Le sujet de ce message porte sur la haute trahison du gouvernement actuel.

Il fait voter une loi permettant à l’OTAN de s’installer à nouveau sur le territoire national après en avoir été chassé en 1966/1967 par le général de Gaulle.

 

 

1.      Je vous propose un article de Marianne du 20 janvier 2016 sur ce sujet.

« Ni vu ni connu, Hollande veut réintégrer pleinement la France dans l'Otan »

 

[…]

Le 7 mars 1966, trois mois après sa réélection, Charles de Gaulle annonce au Président des Etats-Unis Lyndon Baines Johnson le retrait de la France de l'OTAN"La France considère que les changements accomplis ou en voie de l’être, depuis 1949, en Europe, en Asie et ailleurs, ainsi que l’évolution de sa propre situation et de ses propres forces ne justifient plus, pour ce qui la concerne, les dispositions d’ordre militaire prises après la conclusion de l’Alliance", explique ainsi de Gaulle à son homologue américain. Et de préciser que la France "se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté, actuellement entamé par la présence permanente d’éléments militaires alliés ou par l’utilisation habituelle qui est faite de son ciel, de cesser sa participation aux commandements intégrés et de ne plus mettre de forces à la disposition de l’OTAN".

 

La souveraineté militaire de la France, c'est ce que s'apprête donc à brader le gouvernement de Manuel Valls pour des motifs bien étranges. Dans le projet de loi déposé le 4 janvier, il est ainsi écrit qu'"en 2009, la France a décidé de réintégrer la structure de commandement de l'OTAN. En conséquence, elle a recommencé à accueillir du personnel de l'Organisation dans ses quartiers généraux militaires sans que ses QG ne bénéficient toutefois d'aucun statut international. Seuls des arrangements de circonstance ont permis jusqu'ici l'accueil de personnels de l'OTAN dans les QG situés sur le sol français. L'attractivité du territoire français s'en trouve affectée de même que l'influence française au sein des structures de commandement." On ne comprend pas bien ce que vient faire l'"attractivité" dans cette histoire, à moins de considérer des forces armées, qui pourront ainsi se balader sur le territoire national, comme des touristes lambda... Quant à l'influence de la France sur l'OTAN, elle n'en a jamais eu autant que lorsqu'elle suivait sa propre voie.

 

"Les Etats-Unis ne manquent pas de caniches. Il est grand temps d’arrêter d’être les béni oui-oui, les gentils membres d’une organisation présidée par un Etat qui mène contre nous une offensive économique sans précédent. Se retirer du commandement intégré serait aussi l’occasion de dénoncer cette forfaiture d’un OTAN prenant progressivement la place de l’ONU dans la marche du monde en méprisant les droits les plus élémentaires des nations et en propageant le désastre et le chaos. Vaste programme, aurait dit une de nos plus hautes figures politiques qui, elle, ne craignit pas jadis de claquer la porte alors que s’aplatissaient toutes les importants de ce pays"écrivait Marianne en juin 2015*, lors de la révélation des écoutes de la NSA dans une chronique intitulé : "Le courage de quitter l’OTAN".

 

Ce rôle de caniche fût un temps occupé par un autre social-démocrate, Tony Blair en l'occurrence, fonçant tête baissée dans une guerre irakienne injuste, basée sur un mensonge contenu dans une petite fiole brandie devant l'ONU. Voilà que la France s'apprête à prendre le relai. Quelle étrange ambition que celle de notre président de la République...

 

[…]

Motion de censure proposée en 2008 par François Hollande.

//www.dailymotion.com/video/x51uzf_francois-hollande-ps-devant-l-assem_news

Article de juin 2015

*//www.marianne.net/courage-quitter-otan-100234938.html

Article du 20 janvier 2016

//www.marianne.net/connu-hollande-veut-reintegrer-pleinement-france-otan-100239545.html

 

 

  1. 2.      Je vous propose une vidéo de Régis Chamagne    « Où va la défense de la France ? »

Dans ses propos il explique clairement la méthode suivie pour soumettre la France et lui ôter toute velléité d’indépendance. La destruction programmée de l’armée de la République est clairement exposée

 

            https://www.youtube.com/watch?v=FcVbCoxynRA

 

 

Bonne lecture

Il est nécessaire de s’informer et de diffuser autour de nous afin de rejeter ces lois scélérates.

 

Lucien PONS



08/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres