LOCTOPUSVOITOU

la pression islamiste

Riposte Laique

Journal laique, pour l’egalite hommes femmes, pour la laicite contre l’integrisme, pour la république sociale contre le communautarisme.

Numero 144

L’EDITO DE CYRANO

Les autocollants de RL victimes provisoires de la pression islamiste

lundi 10 mai 2010

Nous allons vous raconter une histoire qui ne nous a pas fait rire, et qui ne vous fera pas rire. Comme vous l’avez lu dans notre dernier édito, nous avons décidé de vous proposer deux nouveaux autocollants. L’un insistait sur l’urgence d’une loi interdisant la burqa, l’autre sur la nécessité d’interdire les talibans en uniforme sur le territoire français.

Le premier se justifie d’autant plus que nous venons d’apprendre les derniers exploits de notre gouvernement. Sans doute effrayé par l’audace d’une loi contre la burqa, il vient de décider de la voter en septembre-octobre 2010... mais ne l’appliquer qu’en mars-avril 2011, après 6 mois de pédagogie ! Les fumeurs, qui, du jour au lendemain, par millions, ont accepté de fumer sur le trottoir, seront ravis d’apprendre qu’on fait de la pédagogie pour 3.000 petites soldates de l’islam.

Revenons donc à nos autocollants. Nous avions calculé notre coup pour que vous les ayez en votre possession en ce début de semaine, avant le week-end de l’Ascension. Ils ont été imprimés dans les délais, et envoyés à la découpe chez un façonnier. Premier problème : ce dernier a refusé de faire le travail, estimant que nos autocollants étaient de nature à lui occasionner un procès !

Notre imprimeur, évoluant en région parisienne, téléphone à son avocat, pour que celui-ci utilise les arguments nécessaires pour convaincre le façonnier de faire son travail. Deuxième problème : le-dit avocat réussit à faire peur à l’imprimeur, avec des arguments invraisemblables. Il ose d’abord dire que ces autocollants sont porteurs d’un risque pénal d’incitation à la haine raciale et religieuse ! Plus grave, il ose lui affirmer que le fait qu’ils ne ciblent qu’une seule religion, l’islam, dans le contexte actuel, ne peut que se terminer au tribunal pour les commanditaires ! Dans ce cas, selon lui, ils seront forcément condamnés, et sommés de donner le nom de l’imprimeur, d’où ennuis pour l’entreprise ! Conclusion du baveux : surtout n’imprimez pas ces autocollants, ne prenez pas ce risque !

Ahurissant ! A contrario, imaginez que des gauchistes, ou des féministes, aient l’idée d’imprimer un autocollant hostile au Vatican, avec la photo du Pape, et ce mot d’ordre : "A bas la calotte, et vive la capote !" Envisagez-vous qu’un avocat ferait peur à son client, et le dissuaderait de les imprimer ? Bien sûr que non !

Où la pression de l’islam dans la vie quotidienne de notre pays nous mènera-t-elle ? Aujourd’hui, ils réussissent à faire peur à un imprimeur, qui préfère perdre un marché (et un client) plutôt que de prendre le moindre risque. C’est, derrière cette affaire, toute notre liberté d’expression que l’islam remet en cause. Même aux Etats-Unis, "South Park", modèle de politiquement incorrect, s’est vu interdire de représenter le Prophète ! Comment expliquer, en France, si c’est par la peur, que si peu d’artistes, prompts à se moquer de l’église catholique, soient aussi discrets contre une religion pourtant facile à brocarder ? Tout simplement parce que, depuis Redeker et les caricatures de Charlie Hebdo, ces fascistes religieux font peur. En Belgique, ils ont même osé, ce 8 mai, perturber un rassemblent d’une trentaine de communistes célébrant la victoire de l’Armée rouge sur le nazisme !

Si ces intégristes peuvent se permettre cela, en France, c’est parce qu’ils bénéficient, outre la couardise de ce gouvernement, de complices objectifs, dont Mamère, Besancenot et les pseudo associations anti-racistes sont les figures les plus marquantes.

Par ailleurs, l’offensive de l’islam dans les entreprises ne date pas d’hier. Dès les années 1980, dans les usines automobiles, les islamistes, relayés souvent par la CGT, exigeaient déjà des tapis de prières, et des horaires aménagés pendant le ramadan. Auditionné par la mission parlementaire présidée par André Gerin, le syndicaliste de Force ouvrière, Carl Pincemin, avait signalé de nombreux exemples inquiétants, montrant l’offensive islamiste dans les entreprises. Nous voyons, dans certains quartiers, des salariées d’entreprises privées imposer leur voile à l’ensemble de la clientèle. Dans le secteur public, il faut une vigilance de tous les instants pour mettre en échec des tentatives d’imposer cet accoutrement.

L’an passé, lors du ramadan, nous avons eu de nombreux témoignages sur le dérèglement constaté dans nos entreprises, et les concessions opérées par des entrepreneurs, pour acheter la paix sociale. Lors de la conférence de Pierre Cassen à la mairie du XVIe arrondissement, le 27 avril dernier, Alain Rubin, lui aussi syndicaliste, racontait quelques exemples auxquels il était confronté. Il expliquait, avec humour, les risques, au XXIe siècle, pour un entrepreneur, de confier un emploi impliquant la sécurité collective à un salarié qui ne mange pas le jour, et ne dort pas beaucoup la nuit, pendant un mois complet : "Au VIIe siècle, si un chamelier faisant le ramadan s’endormait sur son chameau, et percutait un autre chameau, cela ne faisait pas trop de dégât. 14 siècles plus tard, si un chauffeur de poids lourd qui pratique le ramadan s’endort au volant, cela a bien d’autres implications".

Rappelons-nous que l’imam des gendarmes se flatte d’avoir imposé la viande halal pour les militaires musulmans, et qu’il entendait faire financer le pèlerinage de La Mecque ! Récemment, un tract de Force ouvrière CRS nous a informés que les policiers étaient contraints de manger de la viande halal ! (1)

Bien évidemment, l’entreprise est un lieu de conquête, pour les islamistes. Houria Demiati, qui a fait condamner Fanny Truchelut, militait ouvertement pour l’autorisation de porter le voile sur tous les lieux de travail. Faisons confiance à d’autres petites soldates pour harceler quotidiennement l’employeur, commencer par un bandana, puis voir le bandana progresser, et finir par imposer le voile. On peut compter sur leurs militants (écoutez cette vidéo) pour réclamer des aménagements d’horaire pour la prière du vendredi.

//www.youtube.com/watch ?v=h3gXg1S7F9U

Que dire des sites islamistes qui relaient cette bataille, pour que la République cède devant la charia. (2)

En parlant de prière du vendredi, quand on voit les images que nous propose, chaque semaine, Maxime Lépante, on peut se poser une question : pourquoi ces délinquants (commettre un délit s’appelle ainsi) ne sont-ils pas poursuivis par les forces de l’ordre, si promptes à verbaliser, dans ce quartier, une voiture mal stationnée ? Tout simplement parce que des Daniel Vaillant et Bertrand Delanoë, qui osent engager les finances publiques parisiennes pour financer une mosquée dans le 18e arrondissement, comme bien d’autres élus de tous bords, violent délibérément les principes laïques, et achètent leur prochaine élection, et un semblant de paix sociale. De tels élus devraient être déchus de leur mandat sur le champ, et déclarés inéligibles, si nous étions dans une vraie République, fière d’appliquer ces principes sans faiblir.

Voilà la réalité. C’est à cause des Delanoë-Vaillant-Mamère-Besancenot, que les islamistes sont encouragés à aller de plus en plus loin dans leur harcèlement quotidien contre nos libertés. C’est à cause de ce gouvernement, qui, au-delà des grandes déclarations d’intention, multiplie les concessions à leur égard, qu’ils se sentent le droit de marchander notre laïcité. Plus la République recule, plus ils revendiquent, et plus ils intimident. Conséquence pour Riposte Laïque : à cause de cette pression quotidienne, exercée, dans tous les secteurs de la société, entreprises comprises, par cette religion, un modeste journal comme le nôtre se voit contraint de quitter un imprimeur intimidé, et donc de livrer ses milliers d’autocollants avec quelques jours de retard, ce dont nous prions nos lecteurs de nous excuser.

Autre complication pour notre journal, La Poste de Marseille, en grève depuis le 13 avril, vient juste de reprendres ses activités. Nous aurons donc du retard pour honorer certaines commandes.

C’est pourquoi, dans l’urgence, nous vous proposons de nous écrire à une autre adresse, pendant encore une semaine, en attendant que le retard se résorbe.

Dans un prochain article, nous vous raconterons, nous qui défendons le service public, l’ensemble de nos péripéties avec La Poste, ce n’est pas triste, non plus, comme dossier.

Ne vous inquiétez pas, tous ces petits incidents quotidiens, loin de nous décourager, nous galvanisent. Que cela vous encourage encore davantage à acheter nos autocollants, et à les rendre visibles dans un maximum d’endroits. C’est ainsi que nos concitoyens, qui, majoritairement en ont marre du harcèlement quotidien de l’islam, verront qu’ils ne sont pas seuls.

C’est ainsi qu’ils constateront qu’une résistance est en train de se mettre en place. Rappelons-nous ce que disait La Boétie : "Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux" (La servitude volontaire).

Commander les autocollants : envoyer un chèque à Riposte Laïque, 80, sente des Châtelets, 78510 Triel.

4 euros les 10, 20 euros les 100, 50 euros les 300.

(1) La-direction-centrale-des-CRS-demande-le-retrait-immediat-d-un-tract-anti-viande-halal.php

(2) //www.al-kanz.org/2009/07/27/islam-entreprise/


MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Christine Tasin défend l’école républicaine, dans un superbe montage de 19 minutes...

Feu sur le politiquement correct : une savoureuse vidéo de 18 minutes...


Riposte Laïque : entretien video avec Pierre Cassen
envoyé par prechi-precha. - L’info internationale vidéo.

Interview sur la symbolique du voile d’Annie Sugier et Pascal Hilout, par Jean Robin (10 minutes)

//tatamis.blogspot.com/2010/03/liberte-voilee.html

Audition de Pascal Hilout, à la mission parlementaire sur le voile intégral, le 2 décembre 2009.

//www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp

Journée du 8 mars 2010 : Claude Reichman interviewe Pierre Cassen (30 minutes)//www.reichmantv.com/media/F38.wmv

Identité nationale, votation suisse, mission parlementaire sur le voile intégral, débouché politique : entretien de 1 heure avec Pierre Cassen par Radio La Luette.

//luette.free.fr/spip/spip.php ?article271

//fr.sevenload.com/videos/Cr8ztj1-Pierre-Cassen

Interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal (aller sur notre site, à droite, sous la présentation du livre "Les dessous du voile".

Conférence Pierre Cassen à Saint-Leu



11/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres