LOCTOPUSVOITOU

"Nus" face aux armes de guerres, de César

 Notre Dame : quand les gaz vous poursuivent !

Une action "nus" face aux armes de guerres, robocops, playmobils et légionnaires de l'opération César

 Fortement gazéEs à bout portant : je n'ai jamais "pris" autant de gaz lacrymo, j'ai failli perdre connaissance, aveuglé et suffoquant, au milieu des gaz qui pleuvaient...
  Quelques dizaines de secondes peuvent suffire à tuer (par exemple si on perd connaissance tout en continuant à respirer des gaz)
  N'imaginez pas prendre une simple douche pour vous rincer bien au contraire ! rincer vos cheveux pleins de gaz peut s'avérer une torture, puisque les gaz ruissellent sur votre corps, vous brûlent à nouveau yeux et muqueuses, et aussi sexe, parties sensibles, anus, bref, méfiez vous en vous lavant, les gaz vous poursuivent !
  Il est conseillé de laisser aérer plusieurs jours les habits avant de les laver... et je remercie de tout cœur toutes les personnes qui viennent emporter/laver/rapporter nos habits, amener à manger, cuisiner, bricoler, partager, amener des tracteurs, prendre des photos/films/sons et les diffuser, réparer nos vélos, tenir le site internet de la ZAD et tant d'autres blog, bref toutes et tous celles et ceux qui partagent cette lutte... que nous ne pouvons QUE gagner puisque nous sommes dans le camp de la Justice !
  A nous de choisir entre une planète bleue et verte... ou une planète qui peu à peu se noircit, se bétonne, se pollue, se déchire...


                 "N'oublions pas que c'est par les urnes qu'est arrivé Hitler..."


AmiEs d'ici et d'ailleurs, la ZAD vaincra avec et pour vous, pour nous toutes et tous !

Toutes les infos sur la ZAD ici : http://zad.nadir.org

Pour mémoire, cet article tiré de www.otan-non.org sur le gaz toxique employé couramment en France contre les manifestants. Il est interdit en période de guerre par les conventions internationales !

Gaz lacrymogène : celui lancé contre les manifestants est interdit en temps de guerre

Petite enquête de www.otan-non.org... Les grenades de gaz lacrymogène qui ont notamment été employées contre la manifestation à Strasbourg, sont des PLMP 7B, de gaz CS.
Elles explosent au sol avec un bruit assourdissant puis crachent de gros volutes de gaz.
Lancées dans la foule, l'une d'elles a atterri à un mètre du camion du Mouvement de la Paix, et d'autres tout autour parmi la foule des manifestants pacifiques bloqués dans une véritable souricière, déclenchant la fuite éparse de la foule au risque d'une bousculade dramatique, et disloquant la manifestation.

Lorsqu'on se documente un peu sur les gaz lacrymogènes, il est intéressant de lire ceci :
"Fin août 1914, le génie militaire de l'armée française utilisa ce gaz [lacrymogène] sous forme de cartouches suffocantes en Alsace contre l'armée allemande. Cela fut un échec et entraînera une controverse avec l'Allemagne au sujet du déclenchement de la guerre chimique."

Cocasse non ?

Encore plus intéressant, extrait de d'un site sur le G8 d'Evian :

"Utilisation de cartouches de gaz cancèrigènes contre les manifestants. Il est désormais confirmé de part de nombreux manifestants que la police a utilisé des grenades de gaz CS. Ce gaz provoque hauts-le-coeur, souffle coupé, impossibilité de respirer, peau brûlée, envies de vomir, brûlures d'estomac et douleurs au foie. S'il est pulvérisé sur le sol il peut rester actif pendant plusieurs semaines. Il a été utilisé notamment par la police à Gênes.

D'après une étude publiée en 1998 au journal de l'American Medical Association, le CS absorbé serait métabolisé dans les tissus périphériques sous la forme de cyanure, substance connue comme étant cancérigène.

Ce gaz est interdit en temps de guerre et par le protocole de Genève contre l'utilisation de substances suffocantes ou de gaz. Le journal de l'American Medical Association indique à propos de ce gaz : « la possibilité de conséquences médicales à long terme comme la formation de tumeurs, des effets sur le système de reproduction et de maladies pulmonaires est particulièrement préoccupant, considérant l'exposition à laquelle ont été soumis des manifestants ou non manifestants pendant des opérations d'ordre public »."

Il y a une photo de la grenade PLMP 7B sur cette page.

Quelques sources, sur ce gaz qui a été utilisé à Gênes et est visiblement souvent utilisé par la police :
Le gaz CS ou 2-chlorobenzylidène malonitrile (sur Wikipedia)
Gaz lacrymogène (sur Wikipedia)
et aussi :
Interdit en temps de guerre, autorisé en période de paix : De Seattle à Gênes, gazés avec le CS


   Voir la vidéo : "nus" face aux armes de guerres, robocops, playmobils et légionnaires de l'opération César :

http://www.youtube.com/watch?list=PLWMl7RsCMJvYfx6ETw-hN78n9qbgqUV01&feature=player_embedded&v=5Csjf-yLPPM

                                +++++++++++++++++++++

http://www.youtube.com/watch?v=KYSKg_Hmf-M&list=PLWMl7RsCMJvYfx6ETw-hN78n9qbgqUV01

http://www.youtube.com/watch?v=ApPDKqO_yGM&list=PLWMl7RsCMJvYfx6ETw-hN78n9qbgqUV01&index=39

http://www.youtube.com/watch?v=ApPDKqO_yGM&list=PLWMl7RsCMJvYfx6ETw-hN78n9qbgqUV01



21/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres