LOCTOPUSVOITOU

Plus personne ne peut croire cette presse, qui invente ...

  Plus personne ne peut croire cette presse, qui invente jour après jour la réalité qu'elle souhaite voir ...

   Le polygame est à la mode, dans les médias. Pour trouver du "polygame de banlieue", pour interviewer une épouse de polygame, les journalistes des grandes rédactions sont prêts à tout gober. Au risque, parfois, de tomber sur un os. Vous devez écouter, dans notre émission, le témoignage exceptionnel d'Abdel, un jeune homme de Montfermeil, qui a piégé le très sérieux, et très sentencieux hebdomadaire Le Point. Pour son dossier "spécial tabous de l'immigration", Le Point cherchait une épouse de polygame. C'était urgent. Et si elle avait des problèmes avec son fils ainé, c'était encore mieux. Donc, Abdel a pris sa plus belle voix de femme malienne. Au téléphone, il a inventé avec talent une belle fable pour le journaliste. Et tout son récit s'est retrouvé tel quel dans l'hebdomadaire (avec quelques détails visuels supplémentaires, pour faire plus vrai). Un bidonnage, en bonne et due forme. Pourquoi Abdel a-t-il fait cela ? Parce qu'il n'en peut plus, de l'image de la banlieue, que véhiculent les grands medias. Cela ne signifie évidemment pas qu'il n'y ait pas de ménages polygames. Mais simplement que plus personne ne peut croire cette presse, qui invente jour après jour la réalité qu'elle souhaite voir. Nous avons voulu que le témoignage d'Abdel soit accessible à chacun. Même si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez le voir ici (1). Et l'intégralité de la vidéo de sa conversation (hilarante) avec Le Point est ici (2).

Tout autre chose : que nous arrive-t-il, avec l'enfance ?  Notre émis sion est ici (3).

  Comme chaque semaine, c'est la chronique de Didier Porte qui ouvre l'émission (cette fois ce sont les oreilles des journalistes de L'Express, qui vont siffler). Elle est ici (4).

                     *******************

   Il habite Clichy-sous-Bois et a grandi à Montfermeil. Il désespère de la mauvaise image de ces deux communes voisines de Seine-Saint-Denis, qu'il estime amplifiée à tort par les médias. Il a donc décidé de piéger Le Point, en se faisant passer, au téléphone, pour une épouse de polygame dont le fils serait au bord de la délinquance.

Son faux témoignage constitue le pilier d'un des articles publiés cette semaine par l'hebdomadaire dans son dossier "Immigration Roms, allocations, mensonges… Ce qu'on n'ose pas dire". Dans l'article, les journalistes laissent croire qu'ils ont rencontré la femme en question. Pourquoi cette imposture ? Abdel raconte.

Bintou, 32 ans, est la troisième femme d'un Français d'origine malienne. Elle "est arrivée du Mali il y a quatorze ans", écrit l'hebdomadaire. "Depuis, elle a eu huit enfants, cinq garçons, trois filles. Bintou a accepté de raconter au Point son histoire." ...

  Même si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez le voir ici (1). Et l'intégralité de la vidéo de sa conversation (hilarante) avec Le Point est ici (2).

  Gazette d'@rrêt sur images, n°145



03/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres