LOCTOPUSVOITOU

Plutonium, menace sur le vivant




          Plutonium, menace sur le vivant

   Le plutonium? 200 000 fois plus contaminant que l'uranium.


  Un centième de milligramme irradie pendant plus de douz mille ans. A partir de
seulement 5 kg, on peut fabriquer une bombe atomique. Or la planète
compte 3 000 tonnes de plutonium... et la France en produit
officiellement 20 tonnes par an. Pourquoi? Par Jean-Pierre Morichaud (*)


- AREVA est tenu de fournir du plutonium au ministère de la Défense -

Depuis la première pile atomique en 1942, des ingénieurs et des
industriels du nucléaire cherchent à remplacer l'uranium par le
plutonium, soixante fois plus énergétique, comme combustible dans les
centrales électronucléaires. Cela ferait du nucléaire une énergie «
renouvelable », alors que les stocks d'uranium minerai sont réputés .
limités.

En effet, le plutonium existe comme un déchet dans le combustible à
l'uranium après utilisation dans les réacteurs classiques.


  Il suffit  donc d'extraire ce déchet (c'est exactement l'activité industrielle de
l'usine AREVA de La Hague en Cotentin) pour l'utiliser à la place de
l'uranium. Cela se pratique dans 22 réacteurs d'EDF actuellement sous
forme du , fameux combustible MOX produit à Marcoule. Le plutonium
produit par les 450 réacteurs nucléaires en fonctionnement sur le
planète est de l'ordre de 3 000 tonnes.

Tous les réacteurs de demain en consommeront qu'ils s'appellent EPR ou
surgénérateur, genre Superphénix. Le CEA, qui dispose toujours de 85 %
des crédits de recherche sur l'énergie, poursuit ses recherches sur ces
réacteurs du futur dans le vieux réacteur Phénix maintenu sous perfusion
à Marcoule.
Deux cents techniciens,sont à son chevet. Il y a là pour nous un choix
criminel puisque le plutonium émet 200 000 fois plus de rayons alpha que
l'uranium et qu'il est ainsi 200 000 fois plus contaminant.

Le plutonium est nocif pour le vivant au niveau du centième de
milligramme, par sa radioactivité qui détruit le noyau des cellules
vivantes pendant une durée supérieure à sa demi-vie (1) de 24 000 ans,
causant leucémies, cancers et mutations génétiques héréditaires. (2)

Avec plus de 3 000 tonnes de plutonium actuellement disséminées sur la
planète, des milliers de milliards d'êtres vivants sont en danger de
mort plus ou moins rapide. D'autant que la contamination par le
plutonium suit le cycle de la survie des espèces, des plantes vers les
animaux et vers les humains.
 Ce risque pour la survie sur la planète est
en plus décuplé par sa séparation et son recyclage comme combustible
nucléaire, qui supposent des manipulations et des transports. S'y ajoute
la convoitise des terroristes et des pays désireux de posséder la bombe
atomique oui et de polluer durablement leurs cibles avec des bombes
sales. Ils sont de plus en plus nombreux et impatients.

La Hague extrait imperturbablement ses 16 tonnes de plutonium par an. Le
stock de plutonium dans les entrepôts souterrains de La Hague est
actuellement de 50 tonnes environ.


La directive européenne 96/ Euratom
du Conseil du 13 mai 1996 sur« la protection sanitaire de la population
et des travailleurs contre les dangers résultants des rayonnements ion
sants », a été transposée en droit fiançais en 200 Il suffirait que
l'Etat, actionnaire principal d'Areva exige que l'article 6 de la
directive lui soit appliquée pour que cesse la production de plutonium à la
Hague et du combustible MOX à Marcoule et Dess en Belgique. En effet,
cet article dit que « l'Etat veille à ce que tous types de pratiques
(même existants article 3-2) soient justifiés par des avantages
économiques, sociaux ou autres, par rapport au détriment sanitaire
qu'ils sont susceptibles de provoquer. ». Le détriment sanitaire (sic)
représenté par la présente de 3 000 tonnes de plutonium pour beaucoup plus
de 24 000 ans sur notre planète n'est plus à démontrer. Les avantages de
l'emploi du plutonium à la place de l'uranium ne sont ni économiques,
sociaux, ni autres. Mais rien ne vient stopper l'activité industrielle
criminelle d'Areva. Pourquoi donc ?


Plutonium: le nerf de la guerre nucléaire

La réponse est dans un accord de 1980 entre Areva (ex-Cogema) et la
Défense nationale pour la fourniture de plutonium frais... en cas de
guerre nucléaire. (3) On croit rêver ! Mais on sait aussi que le
président Chirac propose la force de dissuasion française
l'Europe. Il lui faut donc qu'elle soit fiable.
Et puis, le Traité de non prolifération nucléaire (TNP) n'interdit pas
la vente du procédé Purex d'extraction du plutonium du combustible usé
dans les centrales, là où un équilibre s'avérerait nécessaire dans une
guerre nucléaire régionale (entre Inde et Pakistan, ou entre Corée du
Nord et Japon, ou entre Iran et Israël aujourd'hui, par exemple). Cela
permettrait d'équilibrer notre balance commerciale internationale. Le
maintient du potentiel nucléaire français et de la production du
plutonium relève donc plus du commerce des armes que des choix
énergétiques.
Nous touchons donc au pouvoir régalien de l'Etat qui
échappe au contrôle démocratique. De la même façon que l'uranium usé
issu du retraitement à La Hague constitue le stock stratégique imposé à
EDF par l'Etat, (4) l'outil de production de plutonium La Hague doit
être maintenu en état de marche car il fait partie de la force de
dissuasion française. .


Notes
--------
(1) Une demi-vie est la durée au cours de laquelle l'activité radi
active d'un isotope décroît de moitié.
(2) Jean-Pierre Morichaud, La filière nucléaire du plutonium menace sur
le vivant, Editions Yves Michel, 2002, 96 pages.
(3) Mary B. Davis« La France nucléaire », Wise-Paris 2002, pa 112.
(4) Entreposé à Pierrelatte en Drôme.

(*) Jean-Pierre Morichaud, ingénieur en physicochimie, siège depuis 1997
au Conseil supérieur de la sûreté et de l'information nucléaire (CSSIN)
pour l'association le Forum Plutonium, dont il est membre fondateur. Il
est l'auteur de La filière nucléaire du plutonium, menace sur le vivant,
Editions Yves Michel, 2003, 96 pages, 9,50 €.
A commander à :
Forum Plutonium, BP3, 05300 Barret-sur-Méouge.
L'Écologiste n°18 | //www.ecologiste.org/



15/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres