LOCTOPUSVOITOU

EurOpacité le projet délirant EuropaCity....

 

             EurOpacité le projet délirant EuropaCity....

 

Cette semaine, le Fil d'Actu se penche sur le projet délirant EuropaCity.

Le plus grand centre commercial de notre territoire, incluant une piste de ski (vous avez bien lu), au beau milieu des champs : une aberration environnementale, économique et sociétale, sortie de la tête de 2 familles de milliardaires

 https://www.youtube.com/watch?v=Stl1pI6xf2Y

https://www.youtube.com/watch?v=Stl1pI6xf2Y&sns=em

  Liens éventuellement à recopier dans votre moteur de recherche
 

Ajoutée le 13 oct. 2017
 

 

                  *********************************************

 

 

                 Projet : Eur-opacité …

 

                                         ou l'exemple de la piste de ski a Amneville.

 

 

 On a une piste de ski à Amneville, piste qui est déficitaire quasi depuis le début de sa construction et survit grâce aux aides.

 

  « Si la régie avait assumé l’ensemble de ses charges, son déficit d’exploitation cumulé serait de l’ordre de 4,5 M€ au 31 décembre 2014, représentant plus de 160 % de ses recettes d’exploitation depuis l’ouverture de la piste », souligne le rapport public annuel 2016 de la Cour des comptes.

 

Les Sages n’y vont pas de main morte...

Ce sont eux qui, dès 2006, soit un an après l’inauguration du Snowhall, à Amnéville, attiraient déjà l’attention de sa régie municipale sur ses sérieux doutes quant à sa viabilité.

Dix ans plus tard, le coup de massue tombe : dans ses conclusions, la Cour recommande ni plus ni moins la fermeture de la piste indoor.

La faisant figurer sur la liste des gabegies françaises de l’argent public. Une claque !

Cette piste de sky, un gouffre énergétique et financier

 

L’Etat préconise donc la fermeture du Snowhall d’Amnéville.

https://www.google.fr/search?client=firefox-b&dcr=0&q=snowhall+amneville+fermeture&sa=X&ved=0ahUKEwiT4Lz9vJbXAhWE2hoKHajaDAsQ1QIIZSgC&biw=1760&bih=819

 

Plan de redressement :

Au moment où tombe l’avis de la Cour des Comptes en février 2016, la ville s’est déjà engagée auprès du préfet dans un plan de redressement sur trois ans, basé notamment sur une réduction du loyer.

Elle obtient une dérogation : durant cette période, elle est autorisée à présenter un budget déficitaire mais sincère...

Cherche investisseur privé

Depuis un an, le déficit a cessé de s’aggraver.

Mais le maire ne le cache pas : il caresse l’espoir de recevoir une proposition sérieuse d’investisseur, pour privatiser au moins la restauration, voire l’ensemble du site.

« Nous sommes soumis aux marchés publics, sans aucune réactivité.

Ils sauraient sans doute mieux centraliser les achats, gérer le personnel, pourraient peut-être payer une véritable campagne de communication, mieux éclairer la piste, refaire le hall, pour un accueil digne d’une ambiance de montagne », constate-t-il.



Déficit d’exploitation de 4,5 M€

 

  Une piste régulièrement utilisée par les skieurs des équipes de France dans la cadre de leur préparation, notamment l’été pour des tests de matériels techniques avant leur départ dans l’hémisphère Sud.

On y croise également nombre de clubs ou de comités régionaux alors que l'Ecole du ski français (ESF)  y possède une antenne.

 

Mais le montant des travaux supportés par la commune s’élève à 20 M€ hors taxe. « Compte tenu du déficit d’exploitation de 4,5 millions, c’est aujourd’hui un équipement sous-utilisé, un investissement risqué » conclut la Cour des Comptes dans son rapport qui formule à la commune par ailleurs en difficulté pour honorer ses dettes une recommandation drastique :

« cesser l’exploitation de la piste de ski dans les plus brefs délais. »

 

 

La cour des Comptes recommande la fermeture du Snowhall

 

  1. Selon le rapport de la cour rendu public mercredi 10 février 2016, "l'exploitation de l'équipement présente un déficit structurel" et ne peut en l'état revenir à l'équilibre.



Elle recommande la fermeture "dans les plus brefs délais".

Refus de la mairie qui veut sauver un outil unique et 43 emplois.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/moselle/amneville-la-cour-des-comptes-recommande-la-fermeture-du-snowhall-925171.html

 

 

L' Eur-opacité …

 

Alors : A l'exemple du snowhall d'Amneville pourquoi Mulliez-Auchan avec son partenaire chinois feraient-ils un projet absolument pas rentable pour eux même ?

Y aurait-il un intérêt caché qu'il faudrait trouver ?... Eur-Opacité le problème!

 

Ayant travaillé et vivant dans cette zone de Gonesse, je n'ai jamais compris l'intérêt d'un tel méga projet, du reste inutile car autant destructeur d'emplois que de riches terres agricoles, d'autant que nous avons plusieurs centres commerciaux très proches : Aéroville qui est déjà bien en deçà en termes de retombées sur ses prévisions d'origine, les O'Parinor, l'Auchan MyPlace à Sarcelles etc.. qu'on a aussi les Disneyland et Astérix, tout un tas d'hôtels et le tout-nouveau-tout-beau Villages Nature de Center Parc (EuropaCity ) qui aura aussi sa zone hôtelière, apparemment un projet complètement absurde, que cette zone est super mal desservie, il suffit de demander aux touristes leurs avis pour aller-venir à CDG, même si dans quelques années il devrait y avoir « le fameux CDG Express » mais, faut pas se leurrer, ce projet va coûter fortune aux contribuables comme aux aux voyageurs.. mais bon !

 

Finalement reste à comprendre l'intérêt d'un tel projet si ce n'est la lubie d'un Mulliez multimillionnaire avec son partenaire chinois et de quelques élus hors d'un monde qui s'éffondre, et pourtant nous les voyons optimistes, ces grands naïfs... voir ignorants lors des présentations du projet, lorsqu'il s'agit de l'impact sur le territoire avec l'echo système ou concernant le chiffrage de l'opération.

 

Mais une chose est sûre : Immochan blanchit le tableau, et c'est son job.

 

Alors mobilisation aussi contre les élus, porteurs du projet Eur-Opacité de Gonesse, des élus bien cupides et se croient tout permis comme beaucoup de nos actuels dirigeants ... affaire à suivre !

Merci donc pour cette nouvelle vidéo.

 

A retrouver 2 pétitions sur ce sujet :

 

http://nonaeuropacity.wesign.it/fr

et https://www.change.org/p/m-mulliez-arr%C3%AAtez-les-d%C3%A9g%C3%A2ts-stoppez-europacity/u/21471679

 

 

 

 Petite revue de presse :


Le Monde – 25/09/2017 : La contestation du projet EuropaCity ne faiblit pas

 

https://europacity-nonmerci.agirpourlenvironnement.org/

 

Y aurait-il une solution ! … avec le crowfunding.

Le projet bienveillant, serait évidemment de faire un *crowfunding, c'est à dire, que chacun puisse acheter une petite parcelle de ces terres destinées au projet démentiel, ce qui le rendrait virtuellement tres difficile, pour ne pas dire impossible à racheter dans sa globalité. Et donc un cauchemard juridique pour celui qui voudrait exproprier.

Ensuite, éventuellement gestion par une coopérative pour qu'il y ait toujours de l'agriculture, offre qu'Europacity ne pourrait pas contrer, si juridiquement bien ficelée.

Arriver à un tel projet, cela dit peut-on y croire ?. ..N'est-il pas déja trop tard ?

Probablement difficile, il n'y a qu'a voir à quelle vitesse le pays se dégrade et ce en toute passivité.

Les pétitions, on peut douter que ça serve à quelque chose à moins d'avoir le million de signatures .

Les politiques se fichent ouvertement de nos avis, on ne voit donc que le rapport de force face à l'argent des Mulliez et à ses amis.

 

A savoir : *Définition du crowfunding :

Le financement participatif, ou *crowfunding (« financement par des opposants à un projet ») est un mécanisme qui permet de collecter les apports financiers - généralement des petits montants - d'un grand nombre de particuliers au moyen d'une plateforme sur internet - en vue de financer un projet.

 

 info vt

 



29/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres