LOCTOPUSVOITOU

La mafia du médicament dîne avec Macron

 

 

Monsieur Macron, rendez-nous nos herboristes 

Il y a un an, presque jour pour jour, le Sénat lançait en grande pompe une « Mission d’information sur le développement de l’Herboristerie ».

Enfin l’herboristerie allait sortir de la clandestinité et être officiellement reconnue.

Enfin nous allions obtenir réparation de cette grave INJUSTICE qui nous prive des plantes médicinales depuis 78 ans.

J’ai sauté de joie à l’annonce de cette grande nouvelle !

Mais j’ai aussi vite déchanté

En 1941, le Maréchal Pétain a banni le métier d’herboriste en France.

Aussi fou que cela puisse paraître, cette loi est toujours en vigueur et l’herboristerie française est aujourd’hui sous respiration artificielle : il ne reste que 15 herboristeries contre 23’000 pharmacies en France. Les rares herboristes encore en activité vivent quasiment dans la clandestinité.

La non-reconnaissance du métier d’herboriste nous prive injustement du patrimoine des plantes médicinales pourtant si précieux pour notre santé.

Le retour de l’herboristerie en France aurait marqué un TOURNANT majeur dans notre combat contre le diktat des laboratoires pharmaceutiques sur notre santé.

Malheureusement, ce fol espoir s’est immédiatement fracassé sur le nom de la présidente de la Mission.

Une lobbyiste de Big Pharma à la tête de la Mission sur l’herboristerie !

En avril 2018, la sénatrice Corinne Imbert a été nommée présidente de la Mission sur l’Herboristerie.

Si vous ne connaissez pas Corinne Imbert, c’est normal. Elle travaille en coulisses, loin des caméras et des micros. Et elle y effectue un travail de LOBBYING absolument redoutable :
    • En mai 2018, elle soutient les laboratoires pharmaceutiques en demandant l’augmentation des prix des médicaments sous couvert de vouloir réduire les ruptures de stock en pharmacie. [1]

    • En février 2018, elle fait une autre fleur à l’industrie du médicament en soutenant une proposition d’élargissement de la possibilité de vaccination par les infirmiers. [2]

  • En 2016, elle se prononce en faveur du développement de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques dans les zones agricoles. [3]
La nomination de Corinne Imbert à la présidence de la Mission sur l’Herboristerie ne laissait présager rien de bon… Et mes soupçons se sont malheureusement confirmés.

Certes, des propositions ont été formulées dans des groupes de travail réunissant des « experts » de tous bords. Elles ont même fait l’objet d’un rapport officiel publié en septembre 2018. Mais depuis, ces propositions se sont mystérieusement volatilisées.

Les propositions en faveur de l’herboristerie sont restées LETTRES MORTES

J’ai vérifié. Depuis la fin des travaux de la Mission sur l’Herboristerie, ses propositions ont été purement et simplement enterrées, perdues dans les dédales du Sénat.

Aucune suite n’y a été donnée. C’est comme si cette Mission n’avait jamais existé !

Je suis aujourd’hui convaincu que cette Mission n’était que de la poudre jetée aux yeux des défenseurs de l’Herboristerie et des Médecines naturelles. Une manoeuvre habile POUR NOUS ENDORMIR. Et je ne suis pas le seul à le penser !

Le Sénateur Joël Labbé, courageux défenseur de l’herboristerie et rapporteur de cette Mission l’a reconnu lui-même.

Malgré son engagement et son espoir de voir la Mission aboutir à une reconnaissance de l’herboristerie, il a désormais avoué son impuissance face au rouleau-compresseur des lobbies. C’est pourquoi il en appelle maintenant à la mobilisation des citoyens pour demander au Président Macron le retour de l’herboristerie en France. Voici ce qu’il déclare sur son compte Facebook :

« je souhaite vivement qu’un maximum de citoyens soient informés sur les enjeux afin qu’ils puissent être en mesure de peser sur les décisions politiques, par une forte mobilisation. C’est ainsi que l’on pourra faire évoluer les pratiques politiques et exercer un contre-pouvoir populaire et citoyen face à l’influence néfaste des lobbies. »

Le combat pour la reconnaissance de l’herboristerie est crucial pour notre santé

Au moment où vous lisez ces lignes, les laboratoires pharmaceutiques font le forcing dans les couloirs du Ministère de la Santé pour empêcher le retour des herboristes en France.

Ils veulent à tout prix renforcer leur monopole sur VOTRE santé.

Nous sommes aujourd’hui plus de 70’000 signataires de la grande pétition nationale contre la mise à mort des médecines naturelles.

Chaque minute, de nouvelles personnes nous rejoignent. Comme vous, elles s’engagent pour défendre notre droit à nous soigner librement.

Ici, à l’AIDMN, nous nous activons chaque jour pour mobiliser les relais d’opinion et les décideurs afin que notre appel résonne jusqu’au plus haut niveau de l’Etat.

De plus en plus de Français veulent utiliser les plantes médicinales pour se soigner. C’est leur droit ! Les lobbyistes de Big Pharma veulent nous priver de cette liberté fondamentale en faisant capoter le projet de retour de l’herboristerie en France. ON NE SE LAISSERA PAS FAIRE !

Si vous estimez que vous, votre conjoint, vos enfants, vos proches et tous les Français doivent avoir le droit d’utiliser les plantes médicinales librement, diffusez ce message à TOUS vos contacts et demandez-leur de se joindre à nous en signant la grande pétition nationale de soutien aux médecines naturelles !

Vous pouvez le faire maintenant en transférant cet email.

Je vous remercie pour votre engagement et votre soutien.

Restons connectés.

Jacques Legrand, Association Internationale pour la Défense des Médecines Naturelles (AIDMN)
 

9 juillet 2018 : journée noire pour la santé des Français 


Le 9 juillet 2018, Emmanuel Macron a participé à un dîner secret avec le « Club Dolder ».

Cette puissante organisation internationale manœuvre en coulisses depuis 40 ans en vue d'établir un monopole total de Big Pharma sur la santé des Français…
URGENCE ABSOLUE : en 2018, Emmanuel Macron a déclaré la guerre contre les médecines naturelles et il a bafoué comme jamais votre droit à vous soigner librement. En 2019, il a décidé de porter l’estocade contre l’homéopathie, et menace dangereusement les huiles essentielles et les plantes médicinales !
 

Madame, Monsieur,
 

Emmanuel Macron pourrait bien être le Président le plus corrompu de la Vème République française.

Le 9 juillet 2018, alors que tous les médias étaient tournés vers la coupe du monde de football, le Président Macron a rencontré les membres du Club Dolder lors d’un dîner ultra-secret.  

Seuls quelques journalistes bien introduits ont eu connaissance de cette rencontre et ont publié l’information [1].

 

 

 

 

Je m’appelle Jacques Legrand et je vous écris au nom de l’association « Alliance Internationale pour la Défense des Médecines Naturelles » (AIDMN). Vous n’avez probablement jamais entendu parler du Club Dolder et ce n’est pas un hasard. Les membres du Club Dolder sont les patrons des 25 plus grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux.  

Le Club Dolder tire son nom d'un grand hôtel de Zurich, le Dolder Grand, une sorte de château alpin avec des tourelles semblant tout droit sorti d'un film de James Bond. C’est là, à l’abri des regards indiscrets, que ce cercle de patrons puissants et richissimes s'est réuni pour la première fois dans les années 1970.  
 

 

Dodler

 

 

Depuis, les membres du Club Dolder se réunissent secrètement chaque année. Encore aujourd’hui, le Club Dolder n’a pas de site officiel. Aucune mention du Club Dolder ne figure sur le site de la fédération internationale des fabricants pharmaceutiques (IFPMA), basée à Genève. Et vous allez maintenant comprendre pourquoi. 

 

Cette organisation fantôme manipule les politiques de santé depuis 40 ans

 

Chaque année, les membres du Club Dolder prennent, dans le plus grand secret, des décisions qui MENACENT directement votre santé ou celle de l'un de vos proches. 

Les membres du Club Dolder sont soupçonnés de :
  • s’accorder pour vendre les médicaments à des prix choisis pour « tondre la Sécu », ce qui est parfaitement illégal : le fameux « trou de la sécu », ce sont eux qui le creusent, pas les malades ;  

  • organiser les pénuries de médicaments afin de faire encore grimper les prix de leurs molécules brevetées ;  

    • cacher la vérité sur l’existence de remèdes naturels efficaces contre les maladies afin de maintenir les ventes de leurs médicaments.  
    C’est grâce à ces méthodes mafieuses que les laboratoires pharmaceutiques sont devenus, en quelques années à peine, l’industrie la plus rentable au monde.

    Elle est même plus rentable que les secteurs du luxe, du pétrole, de la banque et… du crime organisé !  

    En tout, ce sont 826 MILLIARDS d’euros de chiffre d’affaires qui se sont assis à table avec le Président Macron le 9 juillet 2018 [2].  

    Qu’est-ce que les membres du Club Dolder ont-ils demandé à Emmanuel Macron ? Qu’est-ce qu’Emmanuel Macron leur a-t-il promis ?  

    Et surtout…  

    Pourquoi cette rencontre fait peser une menace gravissime sur votre santé ?

    Malgré le secret qui règne autour du Club Dolder, les noms de certains membres actuels ont fuité.

    Et vous allez voir qu’il existe des liens d’intérêt flagrants entre Emmanuel Macron et certains de ces puissants patrons :
  • Olivier Brandicourt, directeur de Sanofi, le géant pharmaceutique français dont le PDG est Serge Weinberg, un ami et soutien d’Emmanuel Macron depuis 2007, lorsqu’ils ont tous les deux collaboré dans le cadre de la commission Attali [3];  

  • Ian Read, PDG du géant pharmaceutique américain Pfizer, pour qui Emmanuel Macron, alors jeune banquier chez Rothschild, a réalisé une transaction financière de 9 MILLIARDS d’euros. Emmanuel Macron avait alors touché une commission rondelette de 2 MILLIONS d’euros ! [4];  

    • Et la liste continue avec : Kenneth Frazier, PDG de Merck, l’autre géant américain du médicament ; Emma Walmsley, PDG de GSK, le monstre pharmaceutique britannique ; Lars Fruergaard Jørgensen, PDG de Novo Nordisk, laboratoire n°1 mondial dans le traitement du diabète ; Stefan Oschmann, PDG de Merck en Europe ; David Ricks, PDG du laboratoire Eli Lilly , mastodonte américain du médicament ; Kåre Schultz, PDG de Teva Pharmaceutical Industries, le n°1 mondial des médicaments génériques ; Pascal Soriot PDG français de AstraZeneca, géant pharmaceutique anglo-suédois ; Michel Vounatsos, PDG de Biogen, leader mondial dans les biotechnologies ; Christophe Weber, PDG français de Takeda, le géant pharmaceutique japonais.
    Aucune information officielle n’a filtré suite à cette rencontre entre Emmanuel Macron et les géants de l’industrie pharmaceutique.  
    Pourtant, les décisions prises dès le lendemain de ce dîner ne laissent place à aucun doute…  
     
    … Emmanuel Macron a promis aux puissants patrons de ces laboratoires pharmaceutiques un monopole TOTAL sur votre santé, leur assurant ainsi des MILLIARDS de profits pour les années à venir !

                PREUVE : le lendemain de ce dîner, le Président Macron a fait sauter des procédures de contrôle sur les nouveaux médicaments ! [5] 

    Il sacrifie publiquement la santé des Français au profit des laboratoires pharmaceutiques alors que Big Pharma a réalisé, tenez-vous bien, 71,5 MILLIARDS de dollars de profits en 2017 [6] !  

    Pourtant, malgré la gravité de cette mesure pour votre santé, le pire est à venir.  

    Car Emmanuel Macron prépare un coup de force inédit contre la santé des Français : il veut mettre à genoux les médecines naturelles afin d’offrir à Big Pharma le contrôle TOTAL sur VOTRE santé.

    La mafia du médicament dîne avec Macron et c’est vous qui payez l’addition ! 

    Mais si nous sommes des centaines de milliers à dire que NOUS REFUSONS le diktat de Big Pharma sur notre santé, Emmanuel Macron sera obligé de nous entendre.  

    C’est MAINTENANT que cela se joue. Sinon, les lobbyistes de l’industrie du médicament décideront à votre place.  

    Il faut frapper un GRAND COUP.  
     
    Signez maintenant notre grande pétition nationale contre le diktat des laboratoires pharmaceutiques sur notre santé.

    Transférez-la au maximum de personnes autour de vous afin que nous soyons des centaines de milliers à la signer. Gagnons ENSEMBLE cette bataille cruciale pour notre santé, celle de nos proches et celle des générations à venir. Vous avez le pouvoir de changer les choses :

     
     
     
     
    Faites-vous entendre maintenant.  

    Si vous ne le faites pas, vous ou l’un de vos proches, pourriez devenir la prochaine victime du terrible complot orchestré dans les coulisses de l’Elysée. 

    Des centaines de milliers de Français en payent déjà les graves conséquences: 
  • médicaments de plus en plus chers et de moins en moins remboursés ;  

  • traitements chimiques aux effets secondaires intolérables ;  

    • maladies chroniques mal soignées par les médicaments chimiques alors qu’il existe des solutions naturelles sûres et efficaces.  
    Il faut à tout prix empêcher Emmanuel Macron d’exécuter le plan machiavélique des laboratoires pharmaceutiques.
     

     Tel un sniper, Emmanuel Macron flingue un à un les derniers résistants à l’Empire pharmaceutique 

     PREUVE : il a déclaré la guerre aux huiles essentielles !
     
    Le 16 novembre 2017, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), placée sous la tutelle de la Ministre de la Santé, a annoncé son plan de bataille pour restreindre l’utilisation des huiles essentielles, un concurrent de plus en plus gênant pour les affaires de Big Pharma [7].
     
    Leur but affiché, c’est de vous priver des huiles essentielles, ces trésors de la nature utilisés en France depuis des générations contre les insomnies, le rhume, le stress, les problèmes de peau et tellement d’autres choses encore.
     
    PREUVE : il veut dérembourser l’homéopathie contre l’avis de 74% des Français [8] !
     
    Le 1er août 2018, trois semaines après ce dîner secret entre Emmanuel Macron et le Club Dolder, la Ministre de la Santé a saisi la Haute Autorité de Santé (HAS) afin de préparer le déremboursement de l’homéopathie [9].
     
    PAN ! Pour les laboratoires pharmaceutiques, cela fait encore un concurrent en moins !
     
    Mais que vont devenir les 20 millions de Français qui comptent sur l’homéopathie pour soigner leurs allergies, éviter la grippe, soulager les poussées dentaires des bébés, calmer leurs angoisses ?
     
    PREUVE : si nous ne l’arrêtons pas maintenant, il va faire la peau aux herboristes !
     
    Le 11 avril 2018, la sénatrice Corinne Imbert, une lobbyiste enragée de l’industrie pharmaceutique, a été nommée à la présidence d’une mission parlementaire sur l’herboristerie.
     
    Rendez-vous compte : c’est comme si vous nommiez le dictateur nord-coréen à la tête d’une mission sur les droits de l’homme !
     
    Lors des travaux de la commission herboristerie, Corinne Imbert s’est déchaînée pour bloquer le rétablissement du métier d’herboriste en France alors que tous les spécialistes de la question le plébiscitent.
     
    Le but caché de cette manoeuvre est de vous confisquer l’usage des plantes médicinales et d’en confier le monopole à l’Ordre des pharmaciens, le bras armé des laboratoires pharmaceutiques.
     
    Restriction sur les huiles essentielles, déremboursement de l’homéopathie, blocage de la reconnaissance du métier d’herboriste…
     
    Vous voyez certainement où ils veulent en venir…
     
    Ils veulent vous priver des médecines naturelles et donner aux laboratoires pharmaceutiques le MONOPOLE sur VOTRE santé !

    Agissez maintenant pour arrêter ce carnage !

    Au mois de janvier 2019, les services du Ministère de la santé feront connaître leur position sur l’avenir des huiles essentielles, de l’homéopathie et de l’herboristerie en France.
     
    Ces travaux sont directement soumis au lobbying forcené des laboratoires pharmaceutiques qui dépensent chaque année plus de 20 MILLIONS d’euros auprès des administrations françaises et européennes [10].
     
    Alors posez-vous cette question : voulez-vous que l’argent du lobby pharmaceutique prenne les décisions sur votre santé ? Ou préférez-vous le faire à leur place ?
     
    Si vous voulez décider vous-même, alors vous n’avez qu’un seul moyen…
     
    FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX en signant la grande pétition nationale contre la mise à mort des médecines naturelles !
     
    Plus nous serons nombreux à la signer, plus nous mettrons la pression sur le Président Macron et il devra nous entendre.
     
    En signant cette pétition, vous demandez solennellement au Président Macron de garantir :
     
    • La liberté d’utilisation des huiles essentielles afin que les Français puissent continuer à profiter librement de ces trésors de la nature reconnus depuis des générations ;
     
    • Le maintien du remboursement de l’homéopathie afin que les 20 millions de Français qui en ont besoin puissent continuer à se soigner ;
     
    • La reconnaissance du métier d’herboriste afin que les Français puissent à nouveau bénéficier pleinement et en toute sécurité des possibilités nombreuses offertes par les plantes médicinales pour se soigner naturellement.
     
    Ces mesures sont d’une urgence absolue et d’une importance capitale pour la survie des médecines naturelles et pour la santé des Français.
     
    Elles mettront un coup d’arrêt à la tentative des laboratoires pharmaceutiques d’exercer un monopole total sur votre santé, avec tous les risques de dérives dangereuses que cette toute-puissance engendrerait.
     
    Enfin, ces mesures ouvriront une ère nouvelle dans laquelle chaque Français pourra enfin profiter librement d’une offre de santé alliant le meilleur de la médecine conventionnelle et le meilleur de la médecine naturelle.
     
    JE SIGNE MAINTENANT LA PETITION

    Ne les laissez pas jouer avec votre santé !

    À l’inverse, si vous ne faites rien et que vous laissez faire les patrons cupides de Big Pharma, ils prendront le contrôle TOTAL sur VOTRE santé.
     
    Vous n’aurez plus aucune alternative à la prise de leurs médicaments vendus à des prix exorbitants.
     
    L’association Médecins du Monde a dénoncé les pratiques écoeurantes des laboratoires pharmaceutiques qui font exploser le prix des médicaments [11]:
     
      • Le Sovaldi, pour soigner l’hépatite C chronique, est vendu 41 000 € par patient

      • Le Keytruda, pour soigner le mélanome, sera vendu à plus de 100 000 € par patient

    • Le Glivec pour soigner la leucémie est vendu 40 000 € par an et par patient
     
    Le fameux « trou de la sécu » que la classe politique reproche aux malades depuis des lustres, ce sont les patrons de Big Pharma qui le creusent ET ce sont eux qui se remplissent les poches avec !
     
    Vos maladies sont leurs profits, ne les laissez pas décider à votre place !
     
     

    Sans les médecines naturelles, il n’y aura plus aucun garde-fous 

    Si Emmanuel Macron met en oeuvre son plan final contre les médecines douces, vous n’aurez plus aucun recours face aux dangers des médicaments chimiques.
     
    La folie financière de l’industrie pharmaceutique et sa logique basée sur la maximisation de ses profits prendra le pouvoir sur votre santé.
     
    Tôt ou tard, vous ou l’un de vos proches en paierez forcément les conséquences :
     
      • Pensez au scandale du MEDIATOR et à ses 2’000 victimes françaises décédées à cause de la cupidité des dirigeants du laboratoire Servier.

      • Pensez au scandale du LEVOTHYROX et aux dizaines de milliers de victimes qui ont subi les conséquences des choix du laboratoire Merck qui a changé la formule sans penser aux patients et dans le seul but d’augmenter ses profits.

    • Pensez au scandale de la DEPAKINE, ce médicament commercialisé par Sanofi et qui est à l’origine d’au moins 30’000 cas de malformations, de retards intellectuels et d’autisme chez des bébés.
     
    Attendrez-vous sans rien faire que votre nom ou celui de l’un de vos proches figure sur la liste des victimes du prochain scandale pharmaceutique ?
     
    AGISSEZ MAINTENANT :
     

     

    JE SIGNE MAINTENANT LA PETITION

     

    Big Pharma s’est infiltré dans tous les services de santé 

    Saviez-vous que les 10 plus grands laboratoires pharmaceutiques du monde ont enregistré des profits cumulés de 71,5 MILLIARDS de dollars rien qu’en 2017 [12] ?
     
    C’est PHARAMINEUX !
     
    Face au pouvoir de l’argent, votre voix est le seul rempart pour défendre les médecines naturelles et protéger votre droit à prendre soin de votre santé comme vous le souhaitez.
     
    Car le lobby pharmaceutique dépense des tombereaux d’argent pour gagner sa sale guerre.
     
    En six ans, ils ont versé plus de 3,5 MILLIARDS d’euros aux médecins et aux agents des services de santé de l’Etat en France. A titre d’exemple, Sanofi dépense 7 MILLIONS d’euros PAR MOIS pour arroser ces professionnels de santé [13] !
     
    Et tout cet argent vient en plus des 20 MILLIONS d’euros dépensés en lobbying auprès des administrations françaises et européennes [14].
     
    C’est HONTEUX !
     
    Comme une araignée qui tisse sa toile, les laboratoires pharmaceutiques exercent leur dangereuse influence sur toutes les décisions qui concernent votre santé.
     
    Et pour la première fois dans notre histoire, ils ont l’oreille d’un chef d’Etat qui les écoute avec toute son attention alors qu’il fait la sourde oreille aux angoisses et à la colère des Français qui grandit depuis des mois.

    Les dés sont pipés mais la partie n’est pas jouée

    Les « gilets verts de la santé naturelle » sont entrés en résistance et ils ont besoin de votre soutien :
      • une pétition pour la sauvegarde des huiles essentielles a déjà recueilli plus de 300’000 signatures de citoyens français ;

      • dans un grand sondage national, 3 Français sur 4 plébiscitent le maintien du remboursement de l’homéopathie ; 

    • le sénateur Joël Labbé mène depuis plusieurs mois un combat courageux pour demander le retour des herboristes dans les rues de nos villes et de nos villages.  
    Ces initiatives n’ont pas encore fait reculer Emmanuel Macron. Mais elles ont ouvert une brèche et il faut absolument éviter qu’elle ne se referme sur nous tous. C’est le moment ou jamais de dire à Emmanuel Macron que vous REFUSEZ que l’industrie pharmaceutique prenne le contrôle de votre santé. Que vous REFUSEZ qu’on vous prive de votre droit à vous soigner librement grâce aux médecines alternatives. Pendant que vous lisez ces lignes, les lobbyistes de l’industrie pharmaceutique sont en train de souffler à l’oreille du Président Macron… FAITES LES TAIRE !  

    Faites barrage : rejoignez les « gilets verts de la santé naturelle » ! 

    Si vous vous mobilisez aujourd’hui et si des milliers d’autres Français se mobilisent comme vous et moi, nous pouvons encore gagner la bataille.
     
    Il faut faire BARRAGE contre le plan machiavélique des patrons de l’industrie pharmaceutique qui veulent nous imposer leur Empire du médicament.
     
    Ils n’ont pas le droit de contrôler votre santé dans le but de faire grossir leurs profits encore et encore. Ils n’ont pas le droit de vous priver de toutes les possibilités que vous offrent les médecines naturelles pour vous soigner.
     
    Ces trésors de la nature vous appartiennent et vous devez vous battre pour votre droit à en profiter librement.
     
    Il s’agit de votre santé et de celle de millions d’autres Français dont certains sont, en ce moment même, gravement malades.
     
    Ne les abandonnez pas à leur sort. Demain, vous pourriez être à leur place. Emmanuel Macron et Big Pharma sont plus que jamais déterminés à vous priver des médecines naturelles pour imposer leur diktat sur votre santé.
     
    Nous devons nous battre si nous voulons les faire reculer !
     
    C’est pour cela que je vous supplie de signer MAINTENANT cette grande pétition nationale.
     
    Puis, transmettez-la à toutes les personnes que vous connaissez.
     
    Ce sont deux gestes simples mais ils peuvent faire une différence considérable dans ce combat décisif pour votre santé, celle de votre famille, de vos proches et des générations futures.
     
    SIGNEZ cette grande pétition nationale, je compte sur votre soutien.

     

     

    JE SIGNE MAINTENANT LA PETITION

     

     
     
    Jacques Legrand, Président de l’Alliance Internationale pour la Défense des Médecines Naturelles (AIDMN)
     
    ------
     
    Sources :
    [1] https://www.nossenateurs.fr/question/15/18S0363
    [2] https://www.nossenateurs.fr/question/15/03082
    [3] https://www.nossenateurs.fr/question/14/23850
     

    [1] https://www.la-croix.com/Economie/Le-Dolder-club-ultra-discret-big-pharma-rendez-vous-lundi-Paris-2018-07-08-1300953430
    [2] http://www.rfi.fr/economie/20180708-france-rencontre-secrete-patrons-industriepharmaceutique
    [3] https://www.franceinter.fr/politique/emmanuel-macron-les-coulisses-d-une-ambition
    [4] https://www.franceinter.fr/politique/emmanuel-macron-les-coulisses-d-une-ambition
    [5] https://www.francetvinfo.fr/sante/politique-de-sante/le-gouvernement-cede-t-il-a-l-industriepharmaceutique_2845553.html
    [6] https://www.bastamag.net/Les-Pharma-Papers-tout-ce-que-les-labos-pharmaceutiques-voudraient-vous-cacher
    [7] http://bit.do/ansm

    [8] http://www.leparisien.fr/societe/sante/homeopathie-74-des-francais-veulent-le-maintien-du-remboursement-08-11-2018-7938603.php
    [9] http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/08/23/97002-20180823FILWWW00266-remboursement-de-l-homeopathie-reponses-en-fevrier.php
    [10] https://www.bastamag.net/webdocs/pharmapapers/l-argent-de-l-influence/lobbying-a-parisbruxelles-et-washington-l-enorme-puissance-de-feu-des-labos/
    [11] https://leprixdelavie.medecinsdumonde.org/fr-FR/#know-more
    [12] https://www.bastamag.net/Les-Pharma-Papers-tout-ce-que-les-labos-pharmaceutiques-voudraient-vous-cacher [13] https://www.bastamag.net/webdocs/pharmapapers/l-argent-de-l-influence/entre-les-labos-pharmaceutiques-et-les-medecins-14-millions-de-conflits-d-interets-potentiels/
     [14] https://www.bastamag.net/webdocs/pharmapapers/l-argent-de-l-influence/entre-les-labos-pharmaceutiques-et-les-medecins-14-millions-de-conflits-d-interets-potentiels/  



    01/05/2019
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 50 autres membres