LOCTOPUSVOITOU

Le Hollandisme, ou la valse des renoncements

 Le Hollandisme, ou la valse des renoncements

   Et voilà, une dernière vidéo pour finir l'année, histoire de faire un premier bilan de l'ère Hollande après grosso modo six mois de gouvernement…petit résumé en 6 minutes :

embedded by Embedded Video

Je récapitule rapidement les principaux éléments de ce bilan que je trouve assez impressionnant :

   1) TSCG ratifié sans renégociation, qui grave la rigueur dans le marbre (cf une vidéo

306076_francois-hollande-en-meeting-a-lille-le-17-avril-2012

précédente) et soumet la France au contrôle de la Commission européenne,                                              

   2) Baisse des dépenses publiques de 50 Md dans la foulée, et audit des politiques publiques qui en annonce d'autres,                                                     

  3) Baisse du coût du travail avec un cadeau fiscal de 20 Md spectaculaire et inédit à toutes les entreprises, de toutes tailles et dans tous les secteurs, sans conditions ni contreparties ! A côté le bouclier fiscal de Sarkozy fait presque pâle figure, et on s'en rendra mieux compte quand le gouvernement remettra des chèques de 40 millions d'euros à Mittal ou Sanofi,                                                                                                                                   

   4) Abandon de la grande réforme fiscale promise, qui devait restaurer progressivité et alignement de la fiscalité du capital et du travail, avec au contraire une hausse de la TVA qui est l'impôt le plus injuste, et une reculade ridicule devant quelques pigeons,                                  

   5) Recul devant les lobbys bancaires sur la séparation des activités de dépôt et de marché, avec la réformette dérisoire et indolore qui va sortir cette semaine (cf l'interview avec Gaël Giraud),                 

  6) Recul encore devant Mittal et le patronat concernant Florange, malgré les efforts de Montebourg. Et très bientôt les prochaines étapes avec la flexibilité du marché du travail qui s'annonce, et la remise en question du CDI voire même du SMIC (cf cet article effrayant de Mediapart), sans parler des réformes des retraites et du système de santé qui vont nécessairement revenir sur la table.

On n'a jamais pensé pendant la campagne que Hollande avait la moindre velléité de remettre en cause les contraintes de fond imposées par l'appartenance à la zone euro, le libre-échange et les marchés (cf cet article notamment). Qu'il renonce une fois élu à s'attaquer à ce cadre n'est donc pas très étonnant, mais j'avoue quand même avoir été surpris de la vitesse à laquelle a eu lieu ce renoncement, et de la façon dont les quelques propositions « de gauche » du candidat ont été enterrées. Sous couvert de crise et d'union nationale nécessaire pour en sortir, c'est un véritable pacte avec le patronat qui a été signé par Hollande depuis le mois de juillet, obligeant même Laurence Parisot à

120829160615133_32_000_apx_470_

reconnaître plusieurs fois qu'elle avait été entendue et qu'elle était satisfaite. On a beau s'y attendre, ça reste quand même ultra déprimant je trouve d'assister à cela, après 10 ans de droite, dont 5 ans de sarkozysme… D'autant qu'en plus d'être contre le modèle de société libérale que dessinent ces premières mesures, je reste persuadé qu'elles vont être absolument dramatiques sur le plan économique, en terme de chômage notamment, et qu'elles vont contribuer à aggraver le cercle vicieux récessif de la zone euro puisque l'un des seuls moteurs qui fonctionnait encore était la consommation française.

   Depuis la rentrée, les médias et leurs éditorialistes libéraux à la Apathie commentent ces mesures de Hollande en parlant de grand tournant, de virage, et autres révolutions coperniciennes, laissant à penser que l'on serait passé d'un socialisme archaïque dans les années 80 et sous Jospin à un social-libéralisme moderne sous Hollande. Pour moi, sur le fond, il

1690318_hollande-jospin

n'y a pas de réel tournant, je considère que la ligne suivie est cohérente avec ce qu'est devenu le PS depuis presque 30 ans, et logique à partir du moment où il ne souhaite pas remettre en question les politiques préconisées par la Commission, la BCE ou l'Allemagne. Mais il est vrai que cette politique est clairement plus assumée qu'en 1997-2002 sous Jospin, époque où l'on nous promettait encore l'Europe sociale pour demain.

  D'ailleurs, pour tout dire, j'ai failli appeler cette vidéo, «Le Hollandisme, ou la Valls des renoncements», et pas seulement pour le jeu de mots ou parce que j'ai décidé de faire cette vidéo il y a 10 jours, alors que je m'énervais devant  ma télé en regardant Manuel Valls réciter son catéchisme libéral dans l'émission « Des paroles et des Actes ». Mais surtout parce qu'il me semble que c'est bel et bien le programme de Valls qui est mis en œuvre et assumé depuis 6 mois, celui qu'il a défendu notamment lors des primaires socialistes : le social-libéralisme décomplexé à la Blair ou Schroeder.

  Et paradoxalement, j'ai envie de dire tant mieux ! Si les masques tombent, si le PS assume sa politique de centre-droit, le Front de gauche, certains Verts et les syndicats n'en auront que moins de scrupules à se ranger clairement dans l'opposition à ce gouvernement et à se mobiliser dans les mois qui viennent pour s'opposer aux prochaines réformes. Et puis à ce rythme, l'aile gauche du PS finira peut-être aussi par se désolidariser du gouvernement, comme elle a déjà tenté de le faire sur le TSCG ou en essayant (vainement) de faire adopter des contreparties sur le Crédit d'Impôt. Idem pour Montebourg qui n'avalera peut-être pas beaucoup d'autres

3371354016471

couleuvres type Mittal dans les mois qui viennent… L'esquisse d'une nouvelle majorité à gauche ? Mélenchon en parle, Lienneman aussi, à vrai dire je ne sais pas si c'est réaliste, mais ce serait sans doute le seul moyen de peser sur la politique menée par Hollande pour l'infléchir vers la gauche, et ne pas laisser un boulevard au FN lors des prochaines élections auprès des classes populaires.

  Pas très réjouissant pour une fin d'année tout cela,

http://blogdenico.fr/le-hollandisme-ou-la-valse-des-renoncements/#more-2080

 Une vidéo à retrouver sur http://blogdenico.fr




01/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres