LOCTOPUSVOITOU

Os : Le calcium n’est pas la solution...

 

 

Les femmes perdent 40 % de leur poids et 10 % de leur hauteur



Au-delà de 80 ans, la plupart des femmes sont légères comme des plumes : « la petite vieille », entend-on dire de bouches cruelles.


Ce n’est pas seulement la maigreur due à la perte de chair (muscles, graisses, peau).

Les femmes perdent 40 % de leur masse osseuse au cours de leur vie (25 % pour les hommes).

C’est énorme.

Cela se manifeste par des os qui deviennent plus légers, mais surtout beaucoup plus fragiles.

Si fragiles, même, qu’ils se tassent sous le poids du corps. Avec ça et les disques vertébraux qui s’écrasent, les femmes ont déjà perdu, en moyenne, 4,5 cm de hauteur à 65 ans !

Moins d’hormones féminines = moins d’os

À partir de la ménopause surtout, la diminution du taux d’hormones féminines entraîne une perte de masse osseuse rapide (1,6 % par an, soit 15 % en dix ans), doublée d’un changement de la structure des os qui les rend plus fragiles (ostéoporose).

Ainsi augmente le risque de fracture du poignet, de la hanche et de la colonne vertébrale, avec invalidité à la clé.

En Europe, une fracture se produit toutes les 30 secondes à cause de l’ostéoporose. C’est une épidémie.

Le calcium n’est pas la solution

« Je vais prendre du calcium », entend-on dire en général comme solution à ce problème.

C’est la mauvaise idée.

Il est vrai que le calcium est une composante essentielle des os.

Mais nous en avons déjà des quantités suffisantes dans l’alimentation : produits laitiers, eau minérale ou eau « dure » du robinet, mais aussi dans les fruits (frais ou secs), les légumes, les noix, amandes, noisettes et autres « oléagineux », les légumineuses, les céréales, les œufs, les coquillages, les algues, le café. Tous contiennent d’importantes quantités de calcium.

La décalcification des os n’est pas provoquée par le manque de calcium alimentaire, mais par un problème d’assimilation et de maintien du calcium sur la structure des os.

Pour assimiler et maintenir le calcium, vous avez besoin de magnésium (360 mg par jour), de vitamine D (1 500 UI par jour) et de vitamine K2 (90 mg par jour).

Votre thyroïde et vos glandes parathyroïdes fabriquent aussi naturellement de la parathormone et de la calcitonine qui aident à fixer le calcium sur les os.

Les hormones sexuelles, enfin, sont indispensables : ce sont elles qui expliquent la croissance du squelette à l’adolescence, mais aussi la perte osseuse quand elles se raréfient à la ménopause.

Pour compenser, votre médecin peut vous prescrire de la DHEA (25 mg pour la femme et 50 mg pour l’homme).

Enfin, il est important de lutter contre les fuites de calcium qui se produisent en cas d’acidose chronique de l’organisme (acidité).

Une alimentation trop riche en viandes, produits laitiers, glucides et en sel de table (chlorure de sodium), trop pauvre en légumes (qui sont alcalins et compensent l’acidité) fait fuir le calcium, utilisé par l’organisme comme « tampon » pour réduire l’acidité du sang.

La vraie cause de l’ostéoporose

L’ostéoporose est provoquée par la dégradation des protéines qui forment la structure des os, en particulier le collagène.

Comme ces protéines se cassent, le calcium qui vient normalement se fixer dessus disparaît.

Avec le calcium disparaît aussi le phosphore, qui lui est étroitement lié. C’est la déminéralisation osseuse qui entraîne une fragilisation des os.

Renforcer les protéines des os

La solution consiste donc à renforcer les protéines des os.

Cela tombe bien : on connaît les mécanismes de formation et de renouvellement de ces protéines.

Cela se fait grâce à des cellules « bâtisseuses d’os » : les ostéoblastes. Ces ostéoblastes travaillent en collaboration avec des cellules qui, elles, suppriment les vieilles cellules d’os.

Normalement, ces deux types de cellules œuvrent en permanence à éliminer et refaire de l’os, si bien que le squelette est intégralement renouvelé tous les 10 ans.

Néanmoins, les ostéoblastes « bâtisseuses d’os » peuvent ralentir, s’arrêter ou mourir.

Cela arrive dans les cas suivants :

  • en cas dinflammation, car les produits chimiques fabriqués par notre corps (cytokines, interleukines, interférons) sont nocifs pour les ostéoblastes ;
  • en présence de cortisone, et tous ses dérivés : la cortisone est catastrophique pour les os. Elle est responsable de 500 000 cas d’ostéoporose, rien qu’en France ;
  • autres médicaments mauvais pour les ostéoblastes : le clopidogrel (maladie coronarienne) ; le lithium, prescrit en psychiatrie ; le méthotrexate, produit phare des chimiothérapies anticancéreuses, mais aussi utilisé contre la polyarthrite rhumatoïde ; les anticonvulsivants, contre l’épilepsie ;
  • si vous fumez : le tabac génère, à chaque bouffée, des milliards de radicaux libres agressifs qui entrent dans le sang et tuent les ostéoblastes ;
  • si vous faites des régimes à répétition : la perte de poids engendrée au début des régimes amincissants est provoquée non par la fonte de graisse, mais par la perte d’eau et la perte osseuse. Beaucoup de femmes font des régimes de quelques jours ou de quelques semaines avant l’été, pour « entrer dans leur maillot ». Cette pratique est très mauvaise pour les protéines du squelette et produit, de plus, un effet yo-yo.

Il est important de supprimer toutes ces causes qui nuisent aux ostéoblastes, et donc au renouvellement et à la solidité de vos os.

Les nutriments qui nourrissent, stimulent et multiplient les ostéoblastes

Vous pouvez, de plus, renforcer vos apports de nutriments qui nourrissent, stimulent et multiplient les ostéoblastes :

  • le magnésium (360 mg par jour), qui a aussi l’intérêt de faciliter l’absorption et la fixation du calcium et du phosphore sur l’os ;
  • le zinc (11 mg par jour), qui aide aussi à la fabrication du collagène (protéine de l’os) ;
  • le silicium, qui inhibe aussi l’activité des ostéoblastes. Prendre 6 à 12 mg quotidiens d’acide orthosilicique.

Les nutriments qui aident à la fabrication des protéines des os

À noter que les ostéoblastes ont besoin de matériaux pour fabriquer les protéines des os.

La vitamine C (500 mg par jour, sous la forme de fruits et légumes frais abondants) et la vitamine B6 sont essentielles à la formation du collagène, la protéine qui forme la trame osseuse.

Les os sont comme les muscles : plus vous les faites travailler, plus ils se renforcent

Nos os ne sont pas une matière inerte. Ils ont besoin, comme les muscles, de travailler pour s’entretenir et se renforcer.

Quand vous faites du sport, vous les soumettez à des tensions, des pressions et des chocs qui sont bons pour eux.

À l’inverse, l’inactivité fait fondre les os.

Attention, toutefois : l’excès de sport (marathon, sport de haut niveau) entraîne une baisse des hormones féminines (œstrogènes) qui entraîne une fonte des os.

Éviter les compléments alimentaires de calcium

J’ai écrit ci-dessus que vous n’aviez pas besoin de plus de calcium dans votre tube digestif. Vous avez simplement besoin de mieux l’assimiler et de mieux le conserver, ce qui est différent.

Les compléments alimentaires sont donc inutiles.

Pour achever de vous en convaincre, permettez-moi de vous signaler une étude qui montre que le risque de fracture augmente au-dessus de 1 157 mg/jour de calcium, une dose que vous atteindrez certainement si vous prenez un complément.

De plus, les compléments alimentaires de calcium entraînent des problèmes de calcification de vos artères coronaires (autour du cœur).

Une étude ayant porté sur 1 471 femmes de 74 ans, réalisée en Nouvelle-Zélande, a montré que prendre 1 000 mg de calcium par jour augmentait le nombre d’infarctus du myocarde.

Ne perdez pas de temps pour appliquer ces conseils

Avec tous ces conseils, vous réduisez vraiment considérablement votre éventualité de rapetisser et votre risque de fracture.

Je vous invite vivement à les mettre en œuvre. Ils auront, de plus, de nombreux effets positifs pour votre santé globale.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis



Annonce spéciale

Alzheimer : Depuis août, les malades sont livrés à eux-mêmes !

Depuis le 1er août, les médicaments contre Alzheimer ont été déremboursés.

C’est une bonne nouvelle, car il a été prouvé que ces médicaments sont inefficaces et même toxiques.
Mais la médecine officielle n'a rien proposé en remplacement de ces médicaments… Aujourd'hui, les malades sont livrés à eux-mêmes !

Pourtant, un protocole anti-Alzheimer circule dans les milieux alternatifs. Il aurait permis à des malades de ralentir, bloquer voire guérir de la maladie d’Alzheimer.
Malheureusement, les pouvoirs publics n’en parleront pas avant 3, 4 ou 5 ans

Si vous voulez prendre de l’avance et mettre toutes les chances de votre côté pour prévenir ou combattre Alzheimer, cliquez ici.

 

 



Publicités
 : 


Récupérez une heure de sommeil en 5 minutes ! Il existe un exercice très simple dit de la "feuille morte" et pratiqué par les plus grands yogis. Cette posture relaxante permet au corps de récupérer de la fatigue de la journée en quelques instants. Pour en savoir plus et découvrir d'autres secrets de santé, cliquez ici.

Diabète : Il existe un régime alimentaire expérimental qui a permis à ceux qui l'ont suivi de se débarrasser définitivement de leur diabète. Découvrez comment dans cette vidéo.

Nouvelle stratégie pour renforcer les os (et éviter les chutes) : Contre l’ostéoporose, BIG PHARMA veut nous faire avaler des molécules initialement conçues pour… laver le linge ! Mais il existe des techniques saines et efficaces pour renforcer les os. Cliquez ici pour en savoir plus et découvrir la revue Révélations Santé & Bien-Être.

****************************** 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants

Partagez sur TwitterPartagez sur FacebookPartagez sur PinterestPartagez sur Google +Partagez sur LinkedIn



****************************** 

Sources :

Rendez-vous ici pour voir les sources

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

SNI Éditions, CS 70074, 59963 Croix Cedex, FRANCE



24/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres