LOCTOPUSVOITOU

Plus de calcium et moins de magnésium dans nos assiettes...

 

 

   Arthrose : méfiez-vous de ce complément alimentaire

Depuis longtemps, les médecins prescrivent des compléments alimentaires de calcium pour renforcer les os.

Sur le papier, cela paraît logique. Le calcium est le constituant majeur de vos os. Si vos os s’affaiblissent, ce serait donc parce que vous manquez de calcium.

Sauf que les études récentes révèlent que les suppléments de calcium sont inefficaces et peuvent même être dangereux pour la santé. [1]

Le VRAI problème serait plutôt que nos os seraient comme des tuyaux percés qui n’assimilent pas suffisamment le calcium et le laissent fuir dans notre corps.

Prendre un supplément de calcium n’y change rien. Le calcium s’échappe de vos os et se loge ailleurs dans votre corps. Il s’incruste notamment dans les cartilages de vos articulations et participe au développement de l’arthrose. On parle alors de « chondrocalcinose ».  [2]

Un passager clandestin dans vos articulations

Lorsque le calcium s’accumule dans vos articulations, il se rigidifie et se transforme en une sorte de calcaire.

Ces dépôts calciques ressemblent à de minuscules cailloux durs, rugueux, tranchants à l’intérieur de vos articulations.

Vous voyez à quel point il est handicapant de marcher avec un caillou dans votre chaussure ?

Et bien il se passe la même chose à l’intérieur de vos articulations - - de manière affreusement plus douloureuse. À force, l’inflammation s’installe et elle commence son oeuvre de destruction de vos articulations. C’est l’arthrose.

Plus vous augmentez vos apports en calcium, plus les dépôts calciques risquent de s’accumuler à l’intérieur de vos articulations et plus vos douleurs s’aggravent.

Malheureusement, les conséquences d’un excès de calcium ne s’arrêtent pas là

Le calcium que vos os n’arrivent pas à fixer correctement s’installe dans d’autres tissus.

Il pénètre dans vos artères, vos reins, votre vésicule biliaire, vos muscles, votre cerveau, même dans vos oreilles. Dans tous ces tissus qui ont besoin de souplesse, de mouvement et de fluidité, le calcium amène de la rigidité, de la tension. Il crée des blocages dangereux et cette calcification rampante provoque de nombreux problèmes de santé.

Varices. Hypertension artérielle. Infarctus. Calculs rénaux. Calculs biliaires. Pertes d’audition. Douleurs musculaires. Ce ne sont que quelques exemples !

Pourtant, n’allez pas croire que le calcium est votre ennemi. Il est le minéral le plus abondant dans votre corps. Vous en avez donc besoin pour vivre, c’est évident.

Le calcium devient dangereux uniquement lorsqu’il est en excès et que votre corps n’arrive plus à l’assimiler correctement.

Pourquoi votre corps n’arrive-t-il plus à assimiler correctement le calcium ?

Il y a deux raisons principales expliquant pourquoi notre corps n’arrive plus à assimiler suffisamment le calcium que nous ingérons.

La première raison est que notre alimentation est devenue trop riche en calcium. On en trouve partout : dans les produits laitiers bien sûr. Mais aussi dans les jus de fruits, les aliments industriels et même dans notre eau.

Même si vos os fixent correctement le calcium, ils n’ont pas besoin de tout ce calcium et les surplus de votre alimentation vont donc se déposer ailleurs dans votre corps.

L’autre raison est que d’autres nutriments contribuant à la métabolisation du calcium dans notre corps sont trop rares. C’est le cas par exemple de la vitamine D et de la vitamine K. Beaucoup d’articles ont été publiés sur ce sujet. En revanche, très peu citent le magnésium alors qu’il est probablement l’acteur clé pour assimiler le calcium.

De plus en plus de scientifiques considèrent même que l’équilibre entre nos apports en calcium et en magnésium est l’élément fondamental pour éviter les risques de calcification si dangereux pour nos articulations et tout notre corps.  [3]

Toujours plus de calcium et moins de magnésium dans nos assiettes

Les chercheurs pensent que pendant 3,5 millions d’années, nos apports alimentaires en calcium et en magnésium reposaient sur un équilibre idéal de 1 pour 1.

Ces apports garantissaient l’harmonie dans le couple formé par ces deux minéraux vitaux pour notre santé.

Mais avec l’avènement de l’industrie agro-alimentaire et la production de masse, une rupture s’est produite. Notre nourriture a commencé à changer, en grande partie à cause du raffinage, de l'introduction de milliers d'additifs alimentaires, d’une surconsommation de sucre. Notre consommation de calcium a également augmenté. Dans le même temps, notre consommation de magnésium a chuté de manière vertigineuse.

La conséquence est que le rapport diététique entre le calcium et le magnésium est aujourd’hui de presque 5 pour 1, alors qu’il devrait être de 2 pour 1, voire 1 pour 1. Les personnes qui ne font pas l’effort de manger sainement pourraient même atteindre des ratios allant jusqu’à 15 pour 1, ce qui est catastrophique pour leur santé.

Le calcium et le magnésium sont comme un couple qui danse dans votre corps

Dans le rapport calcium-magnésium, le magnésium est celui qui mène la danse.

Il conduit le calcium là où votre corps en a besoin, principalement dans vos os. Pour que cette danse reste fluide, harmonieuse, l’un et l’autre doivent évoluer ensemble. Ils doivent être en équilibre. Être sur le même tempo. L’un avec l’autre. En synergie.

Si le magnésium n’est plus présent en quantité suffisante dans votre corps, il n’est plus assez fort pour mener la danse. L’équilibre du couple se brise. La fluidité disparaît. Plutôt que de se transmettre mutuellement leur énergie, le magnésium et le calcium luttent l’un contre l’autre. Ils se marchent sur les pieds. Ils s’annihilent.

Les conséquences à l’intérieur de votre corps sont désastreuses. Lorsque le magnésium n’est plus en mesure de mener la danse, le calcium se perd à l’intérieur de votre corps. Plutôt que de venir nourrir vos os, il part ailleurs et se dépose en excès dans des parties de votre corps qu’il vient encombrer : vos articulations, vos artères, vos reins. On parle de « calcification pathologique ».

Rétablir l’harmonie au sein du couple calcium-magnésium

Pour éviter ces calcifications pathologiques, vous devez aider le calcium et le magnésium à retrouver leur équilibre - cette harmonie physiologique si précieuse pour votre santé.

Comment pouvez-vous participer à cette réconciliation ? Comment pouvez-vous aider le magnésium à mener la danse à nouveau, en harmonie avec le calcium ? Simplement par de petits ajustements au niveau alimentaire.

Pour le calcium, une alimentation saine permet d’obtenir assez facilement des apports équilibrés : ni trop, ni trop peu (soit environ 800 mg par jour).

L’école de santé publique de l’université Harvard conseille simplement de « se procurer une à deux bonnes sources de calcium par jour ». Il peut s’agir de légumes, de fruits, d’eau, de sardines ou même de laitages si vous les tolérez. Il est également conseillé de manger peu salé car l'excès de sel fait fuir le calcium dans les urines.  [4] En agissant ainsi, vous avez la quasi-certitude de couvrir vos besoins quotidiens en calcium et vous n’avez pas besoin de prendre de calcium en complément alimentaire.

Toutefois, encore faut-il que votre corps assimile bien le calcium issu de votre alimentation. C’est l’enjeu primordial. Pour cela, vous avez besoin d’ingérer presque autant de magnésium que de calcium. C’est plus difficile à réaliser avec l’alimentation seule.

Pour le magnésium, c’est une autre histoire

Dans une étude, des chercheurs ont constaté que les techniques d’agriculture moderne ont fait perdre à certains aliments jusqu’à 70% de leur teneur en magnésium. [5]

D’autres facteurs liés à notre mode de vie moderne contribuent également à appauvrir nos réserves en magnésium : le stress chronique, la prise de certains médicaments, une alimentation trop sucrée.

Pour augmenter vos apports en magnésium, vous pouvez commencer par consommer régulièrement des noix du brésil ou du chocolat à 90-100% de cacao car ils sont particulièrement riches en magnésium.

Toutefois, ces ajustements alimentaires sont rarement suffisants. Une alimentation saine vous apporte en moyenne seulement 300 mg de magnésium par jour (contre 800 mg de calcium).

Pour atteindre un ratio calcium-magnésium idéal (1 pour 1), les nutritionnistes recommandent la prise quotidienne d’un supplément de 100 à 300 mg de magnésium sous forme organique.

C’est le cas du magnésium bisglycinate que je recommande en priorité (plus d’informations ici ).

Les formes inorganiques (oxyde de magnésium, magnésium marin) sont à proscrire car votre corps ne les assimile pas.

En suivant ces conseils, vous rééquilibrez votre balance intérieure calcium-magnésium. Votre corps assimile mieux le calcium. Vos os deviennent plus solides. Vos articulations et vos artères deviennent plus souples car vous réduisez les risques de calcification. Essayez de mettre en place ces petits ajustements si importants pour votre santé. Faites-en vous même l’expérience. Un jour, vous vous rappellerez de cette lettre que je vous ai envoyée aujourd’hui. Et peut-être penserez-vous à me donner de vos nouvelles.

Prenez soin de vous,

Léopold Boileau, Votre correspondant

 


ARTHROSE : à lire d’urgence si vous êtes déçu par la glucosamine et la chondroïtine

MINCEUR : 6 merveilles de la Nature pour perdre enfin vos kilos en trop

 



14/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres