LOCTOPUSVOITOU

Un complexe anti-âge qui agit sur les télomères...

 


 

Événement : enfin un complexe anti-âge qui agit sur les télomères

Chère amie, cher ami de la santé naturelle,

C’est un grand jour !

Depuis plusieurs semaines je rongeais mon frein car je ne pouvais pas vous parler de notre nouveau complexe anti-âge.

En effet, il s’agit d’un produit absolument hors-norme, ultra-innovant, réalisé à partir d’extraits de plantes pratiquement introuvables.

Pendant des mois nous pensions que ce serait impossible.

Contre toute attente, nous avons réussi à réunir les producteurs, les experts, les autorisations, les certifications pour vous proposer ce produit unique au monde, à un prix accessible, et avec les plus hautes normes de qualité et d’efficacité.

Mais d’abord, pour que vous puissiez comprendre mon extrême motivation, je dois vous en dire plus sur ce produit naturel qui agit au plus profond de nos cellules, et même de notre ADN, pour ralentir le vieillissement.

Connaissez-vous bien vos télomères ?

Attention, ce qui suit demande un peu de concentration.

Comme je vous le disais, il s’agit d’un nouveau complexe réalisé à partir d’ingrédients pratiquement introuvables.

Vous savez que nos cellules contiennent chacune 46 chromosomes, porteurs de notre code génétique (ADN).

Ces chromosomes ont l’étonnante faculté de se dupliquer au cours de la division cellulaire. La cellule-mère donne naissance à deux cellules filles identiques mais toutes jeunes. C’est ce qui permet à nos tissus, à nos organes, de se renouveler. C’est ce qui nous permet de rester en bonne santé longtemps.

Pour ce faire, il faut d’abord que la cellule-mère produise une copie de ses 46 chromosomes.

Chaque fois que les chromosomes se dupliquent, ces nouvelles copies sont utilisées pour former une nouvelle cellule.

Dans les années 70, on a découvert que les extrémités des chromosomes sont protégées par des sortes de capuchons qu’on a appelé des « télomères ».

Pour donner une image, les télomères agissent comme les petits bouts en plastique qui protègent les lacets des chaussures. Sans ce bout de plastique, le lacet se défait rapidement et devient inutilisable.

Les chromosomes fonctionnent un peu de la même façon : sans télomères, ils ne parviennent plus à se dupliquer. La cellule-mère n’arrive plus à produire de nouvelle cellule-fille. Elle meurt, sans avoir été remplacée, et le tissu ou l’organe vieillit.

Or, lorsqu’une cellule se divise, les télomères ne sont jamais totalement répliqués. Une petite partie est perdue à chaque fois. Ainsi, la longueur des télomères diminue progressivement au cours du temps. Et lorsqu’ils deviennent trop courts, ils ne peuvent plus assurer leur rôle de protection, la cellule cesse de se diviser elle entre en « sénescence » (vieillissement) puis meurt, sans être remplacée.

C’est ce qu’on appelle la théorie télomérique du vieillissement.

Votre espérance de vie est liée à la taille de vos télomères

Tout se passe comme si vous aviez un sablier dans chacune de vos cellules. Quand le sable a fini de s’écouler, la cellule meurt.

Au lieu du sable qui s’écoule, ce sont en fait les télomères qui raccourcissent jusqu’au jour où ils deviennent trop courts pour fonctionner. Et ce qui est incroyable c’est qu’il suffirait en théorie de mesurer la taille de nos télomères pour connaitre le nombre d’années qu’il nous reste à vivre !

En effet, plusieurs études ont montré que les personnes ayant des télomères courts ont un risque plus élevé de mortalité [1-2]. Notre espérance de vie pourrait ainsi être prédite grâce à la taille de nos télomères. Certains auteurs ont même défini une taille critique en dessous de laquelle le risque de « mort imminente » est très élevé [3].

Il a aussi été montré que les personnes ayant des télomères courts ont beaucoup plus de risque de mourir d’un cancer. Alors que l’incidence annuelle est de 5.1 cas pour 1000 chez ceux ayant des télomères longs, elle est de 22.5 cas pour 1000 chez ceux ayant des télomères courts, soit un risque 4.4 fois plus élevé [4].

Le fait d’avoir des télomères courts augmente aussi le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire [5] et d’être touché par la maladie d’Alzheimer [6] !

Alors, avez-vous plutôt des télomères longs ou des télomères courts ?

Aujourd’hui, il est encore très difficile de répondre à cette question.

Mais j’ai deux bonnes nouvelles pour vous.

Voici comment vous pouvez agir sur vos télomères

La première bonne nouvelle, c’est que l’usure de nos télomères n’est pas forcément une fatalité.

En effet, on sait aujourd’hui qu’il existe une enzyme qui permet aux télomères de garder leur taille optimale. Il s’agit de la télomérase.

Elle a été découverte en 1985 par 3 chercheurs, Elisabeth Blackburn, Carol Greider et Jack Szostak, qui ont reçu le prix Nobel de médecine en 2009.

Depuis, des découvertes fascinantes ont été faites concernant la télomérase.

Par exemple, on a découvert que certains animaux possèdent une télomérase « super-active », si bien que leurs télomères ne raccourcissent jamais. Il s’agit par exemple des tortues Luth [7] et des homards [8]. Et bien figurez-vous que ces animaux sont les champions de la longévité. C’est comme si leur organisme ne vieillissait jamais, et ils peuvent vivre bien au-delà de 200 ans.

Mais la découverte qui a tout changé est celle qui a été publiée en 1998 dans la célèbre revue Science. Des chercheurs sont parvenus à stimuler la production de télomérase dans des cellules humaines. Ils ont alors observé que la taille des télomères ne diminuait presque plus et que les cellules pouvaient vivre beaucoup plus longtemps [9].

La télomérase existe chez l’Homme. Elle est même très active lors du développement embryonnaire et encore un peu chez les enfants pendant la croissance. Mais ensuite, à l’âge adulte, la télomérase cesse de fonctionner. Elle est comme « éteinte ». C’est pourquoi nos télomères raccourcissent.

Ce qui m’amène à la deuxième bonne nouvelle : il est possible de réactiver notre télomérase !

Le cycloastragénol : pour réactiver la télomérase

La réactivation de la télomérase est actuellement la stratégie anti-âge la plus prometteuse chez les personnes qui cherchent à gagner des années de vie [10].

Pendant des années, pour augmenter l’activité de la télomérase, les chercheurs devaient avoir recourt à des modifications génétiques qui étaient totalement impossibles à réaliser chez l’Homme. Ils ne travaillaient donc que sur des cellules en culture. Mais depuis quelques années, une autre méthode beaucoup plus simple a été découverte. Il s’agit d’une molécule naturelle, le cycloastragénol, qui a la capacité d’activer la télomérase au sein de nos cellules.

Le cycloastragénol est issu d’une plante, l’astragale, utilisée depuis des millénaires en médecine chinoise. Elle est malheureusement extrêmement rare et chère. De plus, chaque astragale ne contient qu’une quantité infime de cycloastragénol.

Cependant, il a été montré que le cycloastragénol est capable de réactiver la télomérase dans des cellules immunitaires humaines [11] et dans des neurones [12].

D’autres chercheurs ont ajouté du cycloastragénol à la nourriture de souris. Ils ont observé une augmentation de la longueur moyenne de leurs télomères. Ils ont aussi observé que les souris vieillissaient moins vite et étaient globalement en meilleure santé [13].

Il ne restait plus qu’à démontrer l’efficacité de cette molécule chez l’Homme.

Et c’est ce qui a été fait en 2016 par une équipe espagnole. Dans cette étude, 97 volontaires âgés de plus de 53 ans ont reçu une gélule de cycloastragénol par jour pendant 1 an. La longueur des télomères de leurs globules blancs a été mesurée au début et à la fin de l’étude. Alors que les télomères ont rétréci chez les personnes supplémentées avec un placebo, la taille moyenne des télomères a fortement augmenté chez les personnes supplémentées avec le cycloastragénol [14].

Non seulement le cycloastragénol pourraient ralentir le raccourcissement des télomères ; mais il pourrait aussi les rallonger, ce qui reviendrait à retourner complètement le sablier qui s’écoule au cœur de nos cellules.

Heureusement, il ne s’agit pas d’une substance chimique qui a été produite dans un tube à essai. C’est le grand regret des laboratoires pharmaceutiques. Ils ne pourront jamais la breveter pour en contrôler la vente et vous empêcher d’en bénéficier librement.

Car il s’agit d’une substance active naturelle qu’on trouve dans les racines d’astragale, une plante utilisée depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle chinoise.

Le secret de longévité de la médecine chinoise

Permettez-moi de vous en dire plus sur l’astragale, cette plante qui produit le cycloastragénol.

Appelée « huang qi », ses propriétés étaient déjà décrites dans le Shennong bencao jing, le plus ancien ouvrage consacré à la médecine traditionnelle chinoise.

En effet l’astragale est utilisée depuis des millénaires comme une plante adaptogène, au même titre que le ginseng. C’est-à-dire qu’elle favorise le tonus et améliore la résistance physique et mentale de l’organisme.

Elle soutient également les défenses naturelles. Vers la fin des années 1980, la Chine a connu une épidémie par le virus Coxsackie B qui s'attaque au cœur. L'astragale a alors été beaucoup utilisée pour renforcer les défenses immunitaires.

En plus du cycloastragénol, les racines d’astragale contiennent une autre substance active appelée « astragaloside IV ».

Une revue publiée en 2017 indique que cette substance agit sur la fonction cardiaque en maintenant un système vasculaire sain et en aidant à réguler la glycémie [15]. Elle aurait également des propriétés antioxydantes qui aideraient à maintenir la mobilité et la flexibilité des articulations.

L’astragale a toujours été connue et utilisée en Chine pour ses propriétés antivieillissement exceptionnelles. On sait aujourd’hui que c’est en partie grâce à ses substances actives capables de réactiver la télomérase.

Les Laboratoires Cell’innov vous annoncent aujourd’hui la sortie d’un nouveau complexe « anti-âge » qui contient ces précieuses substances : cycloastragénol et astragaloside IV.

Mais nos experts ne se sont pas arrêtés là et ont tenu à intégrer dans ce complexe une autre substance bien connue pour ses effets « anti-âge » et protecteurs sur les télomères : l’épigallocatéchine gallate (ou EGCG).

La science confirme les bienfaits de cette boisson ancestrale

L’épigallocatéchine gallate (ou EGCG) est un composé naturel issu du thé vert. Il appartient à la grande famille des polyphénols. C’est grâce à l’EGCG que le thé vert agit sur les fonctions cognitives et le système cardiovasculaire

Il a été montré que le thé vert améliore la concentration et l'apprentissage et qu’il aide à lutter contre les problèmes de mémoire associés au vieillissement [16]. 

La consommation de thé vert aide aussi à maintenir la santé cardiaque en agissant sur plusieurs facteurs de risque des troubles cardiovasculaires. En effet le thé vert contribue à réguler la glycémie ainsi que les taux sanguins de cholestérol et de triglycérides [17]. Il préserve aussi l’élasticité des vaisseaux sanguins ce qui contribue à maintenir une tension artérielle normale [18]. 

Le thé vert est donc très utile si vous souhaitez protéger votre organisme contre un vieillissement précoce. 

Mais il faut ajouter à ça une autre découverte importante. En 2010, une grande étude épidémiologique menée sur plus de 2000 personnes a montré que le thé vert protège les télomères [19].

Les résultats sont clairs, ceux qui consomment plus de 3 tasses de thé par jour ont des télomères beaucoup plus longs que ceux qui n’en consomment que de temps en temps. C’est ainsi que le thé vert contribue à un vieillissement sain en maintenant l'ADN cellulaire intact notamment au niveau des télomères.

Le complexe anti-âge de Cell’innov contient donc aussi ces précieux EGCG. Mais nous avons encore ajouté une autre substance exceptionnelle : la carnosine.

La carnosine protège vos cellules contre ces 3 fléaux (mais pas seulement)

La carnosine est un peptide qu’on retrouve naturellement dans toutes les cellules et plus particulièrement dans les muscles et le cerveau.

Elle joue plusieurs rôles dans l’organisme mais elle est surtout connue pour être capable de piéger les radicaux libres, de limiter les réactions de glycation et de réguler l’équilibre acido-basique.

Ainsi, dans nos cellules, la carnosine est capable de lutter contre ces trois fléaux qui nous agressent : oxydation, glycation, acidification.

C’est pourquoi la carnosine a toute sa place dans notre nouveau complexe anti-âge.

Mais en 2004, une 4ème propriété anti-âge de la carnosine a été découverte.

Elle est aussi capable d’agir au plus profond de nos cellules pour protéger les télomères. Il a été montré sur des cellules humaines que la carnosine réduit de manière importante la vitesse à laquelle les télomères raccourcissent [20].

Mais ce n’est pas tout : en plus de toutes ces précieuses substances anti-âges, le nouveau complexe de Cell’innov contient aussi deux vitamines importantes pour protéger vos télomères.

Deux vitamines pour empêcher l’homocystéine de découper vos télomères

L'homocystéine est un acide aminé qui sert d’intermédiaire dans plusieurs voies métaboliques. Mais il peut poser de graves problèmes lorsqu’il est présent en trop grande quantité dans la circulation sanguine. On parle alors d’hyper-homocystéinémie.

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler, pourtant elle est fréquente chez les végétariens et chez les personnes âgées. De plus, il s’agit d’un facteur de risque des maladies cardiovasculaires bien plus grave que le cholestérol [21].

Comme si cela ne suffisait pas il a été montré en 2008 que l’homocystéine triple la vitesse à laquelle les télomères raccourcissent [22].

Si votre niveau sanguin d’homocystéine est trop élevé, il est donc important de chercher à le réduire. Heureusement il existe une méthode assez simple : utiliser tous les jours un supplément de vitamines B9 et B12. En effet ces 2 vitamines contribuent au métabolisme normal de l’homocystéine.

Les vitamines B9 et B12 peuvent donc jouer un rôle important dans la protection de vos télomères en abaissant votre homocystéine.

Ceci a été confirmé en 2009 grâce à une étude épidémiologique menée sur 586 femmes. Il a été montré que celles utilisant un multivitamines contenant des vitamines B9 et B12 avaient des télomères plus longs de 5.1% par rapport à celles qui n’en utilisaient pas [23].

 

 

Pub

Composition exacte de notre Formule Telomeres

Nous avons rassemblé toutes ces substances dans une formule unique, appelée « Formule Telomeres ». Voici sa composition exacte :
  • 500 mg d’un extrait de racines d’astragale (équivalent à 50 mg d’astragaloside IV et 8 mg de cycloastragénol)
  • 834 mg d’extrait de thé vert (équivalent à 250 mg d’EGCG)
  • 500 mg de carnosine pure
  • 200 µg de vitamine B9
  • 5 µg de vitamine B12
A ma connaissance cette formulation n’a aucun équivalent dans le monde. C’est la première fois que tous les actifs capables de réactiver la télomérase sont réunis dans la même formule et avec des dosages optimaux.

Pourtant, cette formule a failli ne jamais exister.

Le cycloastragénol… plus cher que l’or

Lorsque nous avons développé cette formule, nous nous sommes rapidement aperçus que les coûts de production étaient très élevés.

Il est vrai que nous avons choisi les 5 meilleurs activateurs de télomérase, des ingrédients de très haute qualité et des dosages optimaux. Ceci a forcément un coût.

Par exemple notre extrait de thé vert est un pur concentré de substances actives avec 95 % de polyphénols dont 30 % d’EGCG. Nous travaillons en partenariat avec une filière qui produit du thé vert de grande qualité et avec une traçabilité totale. Ce thé vert unique est cultivé dans son pays d’origine, en Chine, et plus précisément dans les montagnes de la province du Sichuan, loin de toute industrie ou exploitation agricole intensive. Aucun pesticide n’est utilisé et la récolte s’effectue à la main.

Son prix est évidement plus élevé qu’un extrait standard. Mais ce n’est rien comparé au cycloastragénol qui bat tous les records.

En effet cette molécule n'est présente dans les racines d’astragale qu'en quantité infinitésimale. Il faut donc plusieurs dizaines de kilos de racines pour extraire quelques grammes de cycloastragénol.

Et il ne s’agit pas de n’importe quelles racines. Pour obtenir un extrait de qualité nous utilisons uniquement de l’astragale cultivé en Mongolie dans des conditions bien particulières, et dans le respect de la durabilité de l’espèce, pour éviter tout risque de disparition. Les racines sont récoltées au bout de 2 ans pour qu’elles puissent avoir le temps de se charger en substances actives.

Ensuite le procédé de production est aussi très complexe et couteux. Il nécessite plusieurs étapes d’extraction et de purification pour réussir à concentrer le cycloastragénol.

Finalement, le cycloastragénol vaut beaucoup plus cher que l’or ou n’importe quelle pierre précieuse.

Mais cette substance active naturelle est indispensable pour réactiver votre télomérase. C’est pourquoi nous l’avons incorporée à notre Formule Telomeres.

Combien coûte la Formule Telomeres ?

Si vous cherchez un complément alimentaire contenant du cycloastragénol, vous verrez que c’est très difficile à trouver et que les prix sont exorbitants (sauf si, bien sûr, la formule ne contient pas réellement d’astragaloside IV et de cycloastragénol).

Par exemple, l’un des premiers compléments alimentaires qui contenait du cycloastragénol est encore vendu aujourd’hui sur internet à 499 € pour une boîte [24] !

Un autre complément alimentaire appelé « télobooster » est également disponible sur internet. Si vous souhaitez acquérir un pilulier il vous faudra débourser pas moins de 304 $ (environ 260 €) [25].

Nous avons donc envoyé nos spécialistes à la recherche de producteurs capables de s’engager à fournir ces substances à un prix plus abordable. En échange, Cell’innov s’est engagé à créer une relation de long terme, stable, mutuellement bénéfique pour le producteur comme pour le consommateur.

Grâce à ce partenariat, nous sommes en mesure de vous proposer ce complexe pour 179,90 € sans concession sur la qualité.

Cela reste un prix très conséquent, qui ne sera malheureusement pas accessible à toutes les bourses. Nous savons d’emblée que beaucoup de personnes devront y renoncer, mais réduire le prix aurait été impossible sans réduire la quantité et la qualité des nutriments à l’intérieur.

Nous présentons évidemment nos excuses à tous nos fidèles clients qui ne pourront pas bénéficier de ce produit pour des raisons financières.

Cette offre de lancement vous est réservée : avantages et garanties

En raison de l’origine spécifique des ingrédients et des coûts de production, nous avons choisi de fabriquer uniquement des petites séries de Formule Telomeres. Notre stock est donc limité.

C’est pourquoi cette offre de lancement est réservée en priorité à mes plus fidèles lecteurs dont vous faites partie. Vous êtes l’une des premières personnes à la recevoir et à ce titre vous pouvez bénéficier de nombreux avantages et garanties.

Si vous réservez aujourd’hui votre Formule Telomeres alors vous recevrez dans votre boîte aux lettres le nouveau lot de fabrication que nous venons de finaliser. C’est notre façon de toujours vous garantir la fraicheur de nos produits.

En plus, grâce à notre garantie illimitée satisfait ou remboursé, nous vous remboursons si, pour une quelconque raison, vous n’êtes pas satisfait.

Vous pouvez réserver vos boîtes maintenant pour les essayer en toute tranquillité et décider plus tard s’il s’agit effectivement du meilleur choix de supplémentation anti-âge pour vous.


Références scientifiques :
[1] Richard M. Cawthon et al., « Association between telomere length in blood and mortality in people aged 60 years or older », The Lancet 361, no 9355 (2003): 393–395.
[2] Ute Mons et al., « Leukocyte telomere length and all-cause, cardiovascular disease, and cancer mortality: results from individual-participant-data meta-analysis of 2 large prospective cohort studies », American journal of epidemiology 185, no 12 (2017): 1317–1326.
[3] Troels Steenstrup et al., « Telomeres and the natural lifespan limit in humans », Aging (Albany NY) 9, no 4 (2017): 1130.
[4] Peter Willeit et al., « Telomere length and risk of incident cancer and cancer mortality », Jama 304, no 1 (2010): 69–75.
[5] Maren Weischer et al., « Short telomere length, myocardial infarction, ischemic heart disease, and early death », Arteriosclerosis, thrombosis, and vascular biology 32, no 3 (2012): 822–829.
[6] J. Nicholas Lukens et al., « Comparisons of telomere lengths in peripheral blood and cerebellum in Alzheimer’s disease », Alzheimer’s & dementia: the journal of the Alzheimer’s Association 5, no 6 (2009): 463–469.
[7] Marc Girondot et Josefina Garcia, « Senescence and longevity in turtles: what telomeres tell us », in Proceedings of the 9th extraordinary meeting of the Europea Societas herpetologica, 1999, 25–29.
[8] Wolfram Klapper et al., « Longevity of lobsters is linked to ubiquitous telomerase expression », FEBS letters 439, no 1‑2 (1998): 143–146.
[9] Andrea G. Bodnar et al., « Extension of life-span by introduction of telomerase into normal human cells », science 279, no 5349 (1998): 349–352.
[10] « https://iatranshumanisme.com/2017/01/07/dapres-les-auteurs-de-leffet-telomere-nous-avons-le-pouvoir-dallonger-notre-esperance-de-vie/ », s. d.
[11] Brenda Molgora et al., « Functional assessment of pharmacological telomerase activators in human T cells », Cells 2, no 1 (2013): 57–66.
[12] Fanny CF Ip et al., « Cycloastragenol is a potent telomerase activator in neuronal cells: implications for depression management », Neurosignals 22, no 1 (2014): 52–63.
[13] Bruno Bernardes de Jesus et al., « The telomerase activator TA-65 elongates short telomeres and increases health span of adult/old mice without increasing cancer incidence », Aging cell 10, no 4 (2011): 604–621.
[14] Laura Salvador et al., « A natural product telomerase activator lengthens telomeres in humans: a randomized, double blind, and placebo controlled study », Rejuvenation research 19, no 6 (2016): 478–484.
[15] Lei Li et al., « Research review on the pharmacological effects of astragaloside IV », Fundamental & clinical pharmacology 31, no 1 (2017): 17–36.
[16] Shinichi Kuriyama et al., « Green tea consumption and cognitive function: a cross-sectional study from the Tsurugaya Project– », The American journal of clinical nutrition 83, no 2 (2006): 355–361.
[17] Amie Kim et al., « Green tea catechins decrease total and low-density lipoprotein cholesterol: a systematic review and meta-analysis », Journal of the American Dietetic Association 111, no 11 (2011): 1720–1729.
[18] Dirk Taubert, Renate Roesen, et Edgar Schömig, « Effect of cocoa and tea intake on blood pressure: a meta-analysis », Archives of internal medicine 167, no 7 (2007): 626–634.
[19] Ruth Chan et al., « Chinese tea consumption is associated with longer telomere length in elderly Chinese men », British journal of nutrition 103, no 1 (2010): 107–113.
[20] Lan Shao, Qing-huan Li, et Zheng Tan, « L-carnosine reduces telomere damage and shortening rate in cultured normal fibroblasts », Biochemical and biophysical research communications 324, no 2 (2004): 931–936.
[21] Sasidhar Guthikonda et William G. Haynes, « Homocysteine: role and implications in atherosclerosis », Current atherosclerosis reports 8, no 2 (2006): 100–106.
[22] J. B. Richards et al., « Homocysteine levels and leukocyte telomere length », Atherosclerosis 200, no 2 (2008): 271–277.
[23] Qun Xu et al., « Multivitamin use and telomere length in women– », The American journal of clinical nutrition 89, no 6 (2009): 1857–1863.
[24] « http://www.ta65.fr/ », s. d.
[25] « http://telobooster.net/ », s. d.
Les informations de cette lettre sont publiées à titre informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Pour toute question relative à sa santé et son bien-être, il est recommandé au lecteur de cette lettre de consulter des professionnels de santé homologués auprès des autorités sanitaires de son pays. Les informations ou les produits mentionnés sur ce site ne sont en aucun cas destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. Il s’interdit d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.

Nos produits naturels sont reconnus par les utilisateurs et les prescripteurs pour leur haute qualité et leur sûreté. Nos produits naturels ne sont pas des médicaments. Ils ne remplacent pas une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain. En cas de doute, nous vous invitons à demander conseil auprès de votre spécialiste.

Pour toute autre question, veuillez consulter la rubrique Aide et contact de notre site internet : https://cellinnov.com/contactez-nous 

Nos adresses utiles :

Courrier :
  • Laboratoire Cell'innov - Service clients
    23 rue Balzac
    75008 Paris
Retour Colis :
  • Laboratoire Cell’innov – Luxroutage S.A 11, Rue Paul Rischard L-5324 CONTERN, Luxembourg
Recevez votre vitamine D gratuite !!
Le saviez-vous ? Un bon taux de vitamine D divise par deux votre risque de mort prématurée !
Pour découvrir tous les bienfaits de la vitamine D3 naturelle et recevoir votre cure gratuite il suffit de cliquer ici.
--
Je suis Philippe Rivière, Fondateur du laboratoire Cell’innov. J'écris cette lettre d'information GRATUITE 3 à 4 fois par semaine. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'email de ma part, vous pouvez cliquer ici pour vous désinscrire.

Tous droits réservés Laboratoire Cell’innov™. Cette lettre d’information ne peut être utilisée à des fins commerciales sans notre accord écrit.


28/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres